444 nouveaux VEC prêtent serment pour le bien-être des communautés

0
167

444 nouveaux Volontaires d’engagement citoyen (VEC) dont 30 seniors ont juré vendredi « d’accomplir leur mission avec engagement, dévouement, honnêteté et solidarité » pour le bien-être de leur communauté lors d’une cérémonie présidée par le Ministre chargé de la jeunesse, Victoire Tomegah Dogbé.

Pour la circonstance, elle était accompagnée du Président de la Délégation spéciale de la Préfecture du Golfe, l’honorable Kossi Aboka et du Directeur général de l’ANVT, Omar Agbangba.

Pour M. Agbangba, cette nouvelle vague de VEC vient ainsi poursuivre le travail qu’ont commencé les vagues précédentes du Grand Lomé, qui ont permis de baliser la voie à une meilleure approche d’intervention du programme depuis la phase pilote. Démarré avec 11 villes au cours d’une première phase d’extension en 2016, le programme VEC a été étendu à 17 villes à la seconde phase, puis à 24 villes aujourd’hui. Récemment, les villes comme Aného, Tabligbo, Blitta, Badou, Bafilo, Guerin-Kouka et Cinkassé ont démarré le programme VEC dans le cadre d’une nouvelle phase d’extension.

Dans ces 17 villes, ce sont au total 10 894 VEC qui ont été mobilisés jusqu’en 2018. Ces VEC ont aménagé plus de 235 km de routes, planté 2370 arbres dans un effort de restauration de la couche végétale des zones rurales, enlevé plus de 1000 dépotoirs sauvages et créé des centaines d’espaces verts.

Le DG de l’ANVT s’est, en outre, imposé un temps d’explications précises sur le processus d’enrôlement et d’accompagnement des jeunes volontaires. Il démontre qu’une fois retenu, le jeune volontaire reçoit des formations sur différents modules éducatifs qui lui permettent de renforcer son sens civique, sa connaissance de la citoyenneté et lui inculque des compétences et des habiletés promotrices de la cohésion sociale qui font de lui au final, un citoyen accompli et responsable de son environnement.

Présidant la cérémonie de ce 8 mars 2019, la Ministre du développement à la base, de l’artisanat, et de la jeunesse, a affirmé que le programme VEC est la parfaite illustration de l’engagement du gouvernement Togolais de relever le niveau de vie de la jeunesse togolaise, de repousser les frontières de leur précarité et de les amener à se prendre en charge.

En effet, pour Victoire Tomegah-Dogbé : « Le volontariat est un programme qui promeut cette synergie d’actions payantes qui engagent toutes les composantes d’une communauté, d’une région et d’une nation. En dehors de la possibilité qu’il offre aux jeunes togolais en situation de décrochage scolaire de se former aux valeurs civiques et citoyennes, le volontariat d’engagement citoyen répond également à un souci permanent de créer et d’étendre les opportunités d’accès au revenu et à l’insertion des jeunes quel que soient leur catégorie sociale ou leur niveau d’instruction. Il s’est révélé être un incubateur de politiques structurelles adéquates, fédératrices et qui se veulent inclusives ».

Le Ministre a insisté sur le fait que « l’ambition du Gouvernement est de toucher tous les Togolais, où qu’ils soient, afin de leur permettre de participer eux aussi aux solutions de développement du pays…Aucun citoyen, aucune zone du pays ne devraient être exclus des politiques de développement ; bien au contraire, nous devons tous participer, tous apporter notre contribution, faire notre part, car c’est comme cela que nous réussirons à créer le Togo et l’avenir que nous voulons pour nous et pour notre postérité ».

La cérémonie a été aussi l’occasion pour le Ministre de procéder à la remise de kits d’installation à 295 volontaires artisans de la vague 4 qui vient de boucler leur mission. 228 kits de couture, 55 kits de coiffure, 7 kits de broderie et 5 kits de soudure d’une valeur de 48,5 millions de Fcfa ont été mis à la disposition des VEC identifiés comme ayant appris un métier mais qui éprouvent des difficultés à s’installer.

Cet appui d’ANADEB s’inscrit dans les mesures d’accompagnement prévues par le gouvernement Togolais à l’endroit des volontaires d’engagement citoyen artisans qui doivent rembourser que le quart de la valeur des kits mis à leur disposition.

Il faut rappeler qu’au cours de la cérémonie, trois artistes ont égaillé les participants. Le « parolier populiste » Mc Momo et l’humoriste Sergent Azoti ont apporté un cachet tout à fait spécial à l’évènement, avec à la clé, le célèbre Dieu donné Wila qui a chanté le « chemin tracé » pour montrer la voie à suivre aux 444 VEC qui ont prêté serment.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 × trois =