Cristina Martins Barreira : « Avec le Togo, L’UE a une relation de longue date »

0
986

Le 09 mai de chaque année, est commémoré « la journée de l’Europe » en rappel du 9 mai 1950 où cinq années après la fin de la seconde guerre mondiale, le ministre français des Affaires Etrangères, Robert Schuman a tendu la main à l’Allemagne, lui proposant de reconstruire ensemble l’économie européenne. « Rendre la guerre impossible sur le continent, promouvoir la paix et la prospérité dans le monde », tel était la vision principale de cette alliance souhaitée.

Pour l’année 2018, la tradition a été encore une fois respectée ce mercredi au Togo comme partout au monde par la délégation de l’Union européenne auprès de la République togolaise sous le thème « Patrimoine culturel ».

A l’occasion, la Cheffe de la délégation de l’Union européenne au Togo, madame Cristina Martins Barreira, a réitéré l’engagement de l’UE à défendre les principes et valeurs qui lui sont chers pour un monde pacifique et prospère.

« (…) Comme par le passé, l’Union européenne défendra les principes et valeurs qui nous sont chers : la force de la loi au lieu de la loi du plus fort, la coopération et la solidarité au lieu de jouer cavalier seul, le dialogue et non le diktat », a laissé entendre madame l’Ambassadeur.

Selon cette dernière, l’Union Européenne  est parvenue à contribuer à garantir la paix et la prospérité en Europe et à assurer la démocratie, l’Etat de droit et le respect des droits de l’Homme, et en parallèle mené une action extérieure qui ne fait qu’évoluer, en faveur d’un monde plus juste, plus démocratique et plus stable.

A l’occasion de cette journée de l’Europe,  Cristina Martins Barreira a laissé entendre que le partenariat entre l’Europe et l’Afrique doit se renforcer pour faire face aux défis actuels de la mondialisation, de la crise migratoire, de l’atténuation des phénomènes de changements climatiques ou de préservation de la paix et de la sécurité.

UN NOUVEL ACCORD DE PARTENARIAT EN VUE ENTRE L’UE ET L’AFRIQUE

S’agissant des relations entre l’UE et l’Afrique, il sera poursuivi durant 2018, la mise en œuvre des résultats du 5e sommet Union Africaine-Union européenne, tenu à Abidjan en novembre 2017.

De plus, durant l’année 2018 seront lancées de nouvelles négociations pour définir le nouveau cadre de coopération voulu profitable pour l’Afrique et pour l’Union Européenne.

Dans ce cadre, Lomé la capitale togolaise abritera dans les prochains jours, une importante session du Conseil des ministres du Groupe ACP, suivie d’une  session du Conseil conjoint ACP-UE. Ces réunions permettront aux ministres de poser les bases d’un nouvel accord de partenariat, entre les deux régions, pour la période après 2020.

ENTRE L’UE ET LE TOGO, UNE HISTOIRE

L’union Européenne reste l’un des partenaires économiques, politiques et culturel privilégiés du Togo depuis plusieurs années. L’UE a entrepris et financé au Togo plusieurs projets et accompagné l’Etat dans la mise en œuvre de ces politiques de développement.

« Avec le Togo, l’UE a une relation de longue date et qu’elle a été à ses côtés mêmes dans les moments les moins faciles. C’est une coopération à long terme basée sur des valeurs et des intérêts que nous partageons », précise l’Ambassadrice Cristina Martins Barreira,

En effet, l’union européenne n’a cessé de travailler avec tous les partenaires et aux côtés de tous les togolais pour apporter son appui au développement socio-économique et à la stabilité du Togo, pour une croissance économique inclusive et équilibrée. Bref, l’UE a toujours contribué pour une nation togolaise forte, prospère et apaisée.

Présent à cette cérémonie festive du 09 mai, le ministre de la planification du développement, Kossi Assimaïdou, a témoigné au nom du gouvernement togolais des fructueuses relations qu’entretiennent le Togo et l’UE.

« (…) Au titre de la coopération Togo-Union Européenne, d’importants projets et programmes sont mis en place, prioritairement, dans les domaines du renforcement de la gouvernance politique et économique de la consolidation de l’Etat de droit, de l’eau et de l’assainissement, de l’énergie et de la recherche constante de la cohésion nationale ou de la dynamisation des leviers économiques » a-t-il laissé entendre.

Ainsi, la journée de l’Europe n’est pas seulement une célébration, mais le renouvellement d’un engagement, de la délégation de l’Union Européenne à faire avancer son partenariat avec le Togo sans cesse animés par des valeurs et une histoire qui les rapprochent.

Laissant appréhender au cours de son discours de circonstance que l’UE suit de près l’actualité politique du Togo, la Cheffe de délégation, a encouragé tous les acteurs à poursuivre dans la voie d’un dialogue sincère, constructif et qui privilégie l’intérêt du pays, afin de parvenir à une solution durable.

« Les amis du Togo ne veulent pas voir le pays sombrer dans la spirale de l’incertitude », a-t-elle lancé.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × 1 =