A Lomé, les Etats africains préparent la RevCon3

0
377

Le Bureau de l’ONU pour les affaires de désarmement (UNODA), organise en partenariat avec l’Union européenne deux réunions régionales à travers son Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (Unrec) basé Lomé au Togo.  

Ces rencontres qui se tiennent du 10 au 13 avril vont regroupés les représentants gouvernementaux, les membres des commissions nationales, les délégués d’organisations sous régionales et régionales ainsi que des membres de la société civile.

Il s’agira pour ces derniers de porter les réflexions autour des questions relatives aux sites de stockage, au marquage des armes et de leur traçabilité et au renforcement de la coopération régionale.

Les deux rencontrent se tiennent en prélude à la 3e Conférence d’examen du Programme d’action des Nations Unies sur les armes légères et de petit calibre (RevCon3) prévue en juin prochain à New York.

Au cours de la RevCon3 sera examiné les progrès réalisés dans la mise en œuvre du Programme d’action pour prévenir, combattre et éradiquer le commerce illicite des armes légères et de petit calibre sous tous ses aspects et de son Instrument international de traçage.

Les pays africains d’Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est et d’Afrique australe vont se retrouver du 10 au 13 avril à Lomé à l’occasion de deux réunions régionales en prélude à la 3e Conférence d’examen du Programme d’action des Nations Unies sur les armes légères et de petit calibre (RevCon3) prévue en juin prochain à New York.

Ces rencontres sont organisées par le Bureau de l’ONU pour les affaires de désarmement (UNODA), via le Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (Unrec) basé au Togo Lomé et en partenariat avec l’Union européenne.

Se retrouveront à Lomé les représentants gouvernementaux, les membres des commissions nationales, les délégués d’organisations sous-régionales et régionales ainsi que des membres de la société civile.

Parmi les thèmes qui seront abordés, la question des sites de stockage, du marquage des armes et de leur traçabilité et du renforcement de la coopération régionale.

 

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

9 − 5 =