Bientôt un parc industriel  agricole  à Akodéssewa dans le Vo (Officiel)

0
108

A la veille  du 7e forum  sur la coopération sino-africaine en Chine les 3 et 4, le président de la République,  Faure Gnassingbé  arrivé à Beijing le samedi  s’est entretenu ce dimanche   avec  quelques  hommes d’affaire chinois.

Zhang  Mingfeng,  président directeur général de Zhongmei  a été le premier à être  reçu par le chef de l’Etat.  A l’issue des échanges, il  a annoncé  la  construction d’un parc industriel  agricole dans le quartier Akodesséwa dans la préfecture de Vo.

Sa société, Zhongmei  est déjà  présente au Togo  à travers le  centre pilote agricole de Zanguera  qui permet de moderniser l’ agriculture   togolaise par l’identification  des cultures nouvelles et des méthodes de production agricole.

‘ Cette entreprise qui souhaite se diversifier dans le domaine des infrastructures a réitéré son souhait d’accompagner le PND à travers la création d’un parc industriel agricole à Akodessewa dans la préfecture de VO. Ce parc permettra notamment d’accompagner la stratégie de transformation agricole que le Togo prône pour atteindre l’autosuffisance alimentaire et faire de l’agriculture, un vrai levier de développement’, souligne un communiqué de la présidence de la République.

De son côté, précise le communiqué officiel, le chef de l’État a exprimé son  souhait de voir nouer un partenariat entre  la société Zonghmei  et  les IFAD spécialisés aquaculture et élevage en cours de construction dans le pays afin de  contribuer à la formation des paysans et au développement des filières porteuses comme le manioc.

Sur ce point,  le pays  est en train de mettre en œuvre une initiative présidentielle autour de la production et de la transformation du manioc.

A la suite du patron de Zonghmei, M. Gnassingbé a reçu M. Shao Gang, CEO de la China Tiesiju Civil Engineering Group. Civilités, échanges sur les  projets comme le corridor logistique, le  financement du PND, le  partenariat public-privé…   ‘L’ambitieux projet de corridor logistique que le Togo a développé reste une opportunité d’investissement unique car contribue à connecter les régions à travers un réseau d’infrastructures de divers nature’, nous explique une source officielle dans la délégation.

Pour sa concrétisation, les pouvoirs publics entendent mobiliser tous les investisseurs dont les chinois déjà actifs dans  nombreux secteurs dans le pays.

M. Shao Gang est d’ailleurs  annoncé dans les prochains jours en visite officielle au Togo pour la poursuite des échanges entamés.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

12 − 4 =