CAMPAGNE DE DETECTION DE JEUNES TALENTS : Une solution pour le football togolais ?

0
303

Connu pour sa politique de promotion du football local, le chef de la sélection nationale togolaise, Claude Le Roy, initie du 13 janvier au 22 avril 2018, un deuxième programme de détection des talents togolais. Programme national cette fois-ci plus jeune ciblant les garçons de moins de 17 ans et les filles de moins de 18. Aux vues des réalités footballistiques togolaises actuelles, cette campagne est une porte d’entrée pour un développement à la base du football togolais ?

 

Une nouvelle année, une nouvelle campagne, ainsi se dessine un nouveau portrait des jeunes pour un nouvel élan du football togolais. Cette détection de talents sera un concours en trois phases: préfectorale du 13 au 27 janvier et 10 février, celle régionale le 24 février et du 03 au 10 mars et une, finale, prévue pour le 22 avril.

D’emblée, on pourra croire que Claude le Roy voudrait construire le football du Togo avec les fils et filles du terroir. « Ce concours graine du Togo permettra de dénicher les jeunes talents cachés sur toute l’étendue du territoire togolais, afin de disposer d’un effectif de meilleurs jeunes footballeurs et footballeuses potentiellement doués pour la pratique du football de haut niveau », a-t-il expliqué. Besoin y est pour une telle initiative pendant que la grande équipe nationale A et locale aient besoin de réglages ? En 2007 le Togo a connu une promotion de joueurs de moins de 17 ans en laquelle on sentait une révèle assurée. L’insuffisance d’encadrement a subitement éclipsé cette promotion dont le Togo en souffre jusqu’alors.

Et aujourd’hui quand on regarde dans le rétroviseur, le Togo n’a ni pépite de foot, ni une équipe cadette, ni junior en lesquelles on peut compter pour garnir l’équipe nationale. Tout porte donc à croire que cette campagne de détection de jeunes talents vienne à point nommé pour éviter des sélections à la hâte. A savoir les conditions et les règles qui régiront le concours.

Les contours du concours

Selon le communiqué de presse, ‘’les inscriptions se feront le jour du concours sur présentation d’un certificat de naissance et d’une photo passeport… chaque épreuve est notée sur la base d’un barème en rapport avec l’âge du candidat. Les candidats qui auront les meilleures moyennes seront retenus pour la phase suivante. Les vainqueurs dans les deux catégories (garçon et fille) assisteront avec leur éducateur à la finale de la Ligue des champions de l’UEFA.’’ Pour ce qui est du cadre, quarante-deux (42) sites sont choisis dans les trente-neuf (39) préfectures pour les différents tests.

D’une pierre deux coups

Cette campagne de détection de talents a permis aux responsables d’équipes de jeunes, aux entraineurs et aux préparateurs physiques et techniques de subir une formation en qualité d’encadreurs, en novembre 2017. Une formation qui vient hausser le niveau des quarante-huit encadreurs togolais dans les différentes régions administratives, afin de leur permettre de faire une sélection de qualité. Un plus pour ces encadreurs togolais. Reste le soutien nécessaire pour mener à bien ce projet.

Garants et moyens de l’initiative

Mener une activité de recrutement sur toute l’étendue du territoire togolais a besoin de moyens techniques et financiers surtout. La brasserie BB Lomé, un des sponsors officiels des Eperviers soutient ce projet sous le parrainage du chef de l’Etat togolais Faure Essozimna Gnassingbé.  La Fédération Togolaise de Football (FTF) sert de garde-fou au projet avec à la tête bien sûr son président Guy AKPOVY qui déclare : « Ce projet est la bienvenue au moment où nous nous apprêtons à lancer le championnat des jeunes en vue de mettre en place les sélections nationales dans les catégories des jeunes. » Une lueur d’espoir pour le football togolais se pointe à l’horizon. Chemin donc tracé pour les jeunes togolais qui ont leur destin et celui du football togolais en main. Bonne en soi, la campagne de détection de jeunes talents devra être bien menée et faut-il qu’elle réussisse et donne une vraie chance à la jeunesse plutôt que lui vendre de l’illusion. La grande responsabilité incombe à l’initiateur Claude le Roy, les acteurs du football togolais et les autorités compétentes qui doivent faire preuve d’excellence.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

20 + 4 =