Cina Lawson : « au Togo nous préparons nos jeunes aux métiers de demain »

0
269

Cina Lawson, la ministre des Postes et de l’Économie Numérique a présidé mercredi à Lomé l’ouverture du séminaire de restitution pour la mise en œuvre des modules de formations spécialisées TIC. Ceci suite à l’étude sur la conception de modules de formations spécialisés en Technologies de l’information et de la communication (TIC) réalisée dans le cadre du programme Régional Ouest Africain de Développement des Infrastructures de Communications (West African Regional Communication Infrastructure Program ou WARCIP).

Les résultats ont été présentés aux différentes parties prenantes le 26 juillet 2018 à l’occasion d’un atelier de restitution.

Le présent séminaire a été une occasion de présenter en détails à travers des ateliers, les formations conçues, leurs objectifs, contenus et modalités aux entreprises, aux écoles et centres de formation, aux partenaires institutionnels et à la société togolaise.

Il a servi de cadre pour aborder les mécanismes associant les formations aux entreprises et lancer des débats sur le développement de l’économie numérique au Togo et dans la sous-région.

Les ateliers ont porté sur les modules de formations identifiés et conçus par le consortium SFERE-SOFRECOM-AUF à savoir : Expert cybersécurité ; Expert technico-commercial TIC ; Expert multimédia-Internet ; Expert data center ; Expert CloudComputing/BigData ; Modules de formation des formateurs/enseignants, Modules TICE pour la formation des lycées. Deux tables ont été également organisés autour des thèmes : « Les femmes et les métiers des TIC » et « Formation tout au long de la vie au Togo. Quel modèle économique pour quelle offre de formation ? ».

Dans son discours, la ministre de l’économie numérique, Cina Lawson, a laissé entendre que « le déploiement d’infrastructures ne se suffit pas à lui seul pour prétendre ériger un écosystème performant ».

Ainsi, de l’exploitation proprement dite des Datacenters à l’administration en temps réel de leur fonctionnement et de la consommation en énergie, en passant par les exigences de la règlementation, les infrastructures qui seront créés grâces au WARCIP, « nécessiteront dans leur phase d’exploitation le recrutement d’une masse critique de ressources humaines disposant de compétences durables, adaptables au caractère versatile des TIC » a-t-elle souligné.

Raison pour laquelle, son département a initié divers projets à l’endroit des jeunes dans le secteur des TIC, notamment Wifi-Campus, l’Environnement Numérique de Travail (ENT), et le projet d’implantation d’un Tech Hub dans la ville de Lomé, martèle Mme Cina qui ajoute qu' »Au Togo nous préparons nos jeunes aux métiers de demain, via une meilleure adaptation de la formation académique aux attentes du marché de l’emploi avec un accent sur les TIC, l’éducation »

« La conception de modules de formation en TIC constitue l’une des composantes essentielles qui rejoint ce dispositif réfléchi et cohérent que le gouvernement togolais met progressivement en place afin de donner du sens à l’ensemble et de créer ainsi un véritable écosystème performant », assure-t-elle.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois + dix =