Accueil Initiatives Développement d’un service d’encaissement en ligne, la solution innovante d’Edem Adjamagbo

Développement d’un service d’encaissement en ligne, la solution innovante d’Edem Adjamagbo

0
1143

Ingénieur informaticien, Edem Adjamagbo a installé depuis bientôt 3 ans à Kodjoviakopé, une start up spécialisée dans la dématérialisation dénommée  SEMOA. Ses solutions innovantes lui ont valu de recevoir une double distinction à la deuxième édition du concours « Startup of the year » organisé le 25 Janvier 2018 à Casablanca (Maroc)  par le magazine de promotion des startups, « Startup Info ».

 

SEMOA   développe un service d’encaissement en ligne pour le e-commerce en Afrique via l’installation de bornes de paiement en liquide. Avec son service CashPay, les clients ont la possibilité de régler leurs commandes en espèces sur des bornes automatiques à des points relais. Le business d’Edem Adjamagbo  fonctionne sur un modèle de location des terminaux à la transaction où le e-commerçant paye un pourcentage sur chaque transaction. En effet, le e-commerce est peu développé au Togo à l’instar du continent. La pénétration des guichets automatiques de banque est par ailleurs d’à peine 7% et l’Africain moyen ne voit pas l’utilité de la banque pour garder son argent.

 

De plus, l’absence de moyens de paiement explique aussi cette faiblesse de pénétration. De fait, les  télécoms ont besoin de points de cash-in pour le mobile Money. C’est donc ce service que fournit le jeune startuper, qui estime venir en complément au service de mobile money offert par les opérateurs de téléphonie.  « Si un vendeur ne sait pas comment il va se faire payer,  il ne va pas ouvrir sa boutique en ligne », explique-t-il. La solution appelée est appelée Cashpay. «  Nous offrons ainsi aux boutiques l’opportunité  de mettre leur vitrine de vente en ligne pour augmenter leurs chiffres d’affaires ainsi que la possibilité de vendre hors du Togo » détaille-t-il. Son crédo : que les solutions proposées soient concrètes et améliorent le quotidien des gens.

Avec ses 5 employés, SEMOA a déjà déployé des  bornes pour Togotélecom  et pour la plateforme d’e-commerce Odjala à Cotonou ( Bénin).   Pour 2018, elle entend déployer 25 bornes à Lomé pour décentraliser les paiements  et permettre aux usagers d’éviter de longues heures pour payer leurs factures d’eau et d’électricité.

Il table plus tard sur un rythme de 50 nouvelles bornes par an. L’ambition de monsieur Adjamagbo est de conquérir plusieurs pays pour être à terme la première plate-forme de paiement e-commerce en Afrique. Le 25 janvier dernier, l’ingénieur a décroché deux prix à la deuxième édition du concours « Startup of the year » organisé le 25 Janvier 2018 à Casablanca au Maroc par le magazine de promotion des startups, « startup Info ». Sur les  600 startups représentant 52 pays africains qui ont pris part à ce  concours, notre compatriote s’est distingué en décrochant  le « Prix Fintech Africa of the Year 2018 » pour  sa  solution digitale de paiement et le « Prix Spécial Diaspora 2018 » pour sa  collaboration avec  une entreprise française, qui apporte la technologie et  le savoir-faire à ses collaborateurs au Togo.

Commentaire

Commentaires

AUCUN COMMENTAIRE