Accueil A la une Fin de la réunion du  Comité de suivi :  l’opposition  déçue, le gouvernement...

Fin de la réunion du  Comité de suivi :  l’opposition  déçue, le gouvernement s’engage

0
143

Le  comité de suivi  de la mise en œuvre de la feuille de route sur la situation togolaise   a achevé ce mardi à Lomé ses travaux.   Pendant  deux jours, les représentants de la majorité présidentielle, de l’opposition et du gouvernement ont sous l’égide de la Commission de la Cédéao et du représentant  du facilitateur Ghanéen  ont évalué  l’état de mise en œuvre de la  feuille de route de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement dévoilée le 31 juillet à Lomé.

Aucun communiqué officiel n’a été publié mais  des points sont à retenir. Sur la question de la commission électorale nationale indépendante, abordée au premier jour, la commission de la Cédéao a indiqué à la coalition de l’opposition qui conteste  la légitimité de  l’équipe actuelle qu’il reviendra aux facilitateurs eux-mêmes de régler cette question.

Sur les réformes à tenir avant les élections, la Commission va apporter son appui technique et son expertise. En ce sens,  des experts  électoraux recrutés par  l’équipe de Jean-Claude Kassi Brou vont rejoindre la CENI d’ici le 17 septembre.

S’agissant des réformes constitutionnelles,  une loi pourrait être introduite à l’Assemblée sur les points signifiés dans la feuille de route, surtout la limitation du mandat présidentiel, le mode de scrutin à deux.

Pour le ministre Gilbert Bawara, le gouvernement mettra tout en œuvre pour respecter cette feuille de feuille. ‘Les réformes seront faites dans les délais requis notamment au même moment que compte rendu sera fait, à la prochaine conférence des chefs d’état et de gouvernement le 22 décembre à Abuja, du bon déroulement et de l’issue des élections législatives, compte-rendu sera également fait de l’aboutissement des réformes constitutionnelles’, a déclaré M. Bawara.

Sortir quelques choses qui reflètent les aspirations du peuple, a promis  lundi la coordinatrice de la coalition  à quelques heures des travaux sur une radio. Mais visiblement les attentes ne semblent pas être comblées.  Me Yawovi Agboyibo,  leader du CAR l’a   exprimé : « C’est avec amertume que j’ai suivi ce qui a été qualifié de relevé de conclusion pour ces deux jours de travaux. Le combat reste tout entier. On change d’orientation. Chacun doit pouvoir donner du sens aux élections avec ce qu’ils sont en train de faire actuellement »,.

Le relevé de conclusion, a-t-il poursuivi, n’a même pas sa raison d’être, puisque ce qui constitue les points essentiels, notamment la CENI qui continue ses travaux, n’ont pas été élucidés.

Pour le leader  de l’ANC, Jean-Pierre Fabre   toutes les  préoccupations ont été prises en compte lors des échanges  mais prudence a-t-il dit : ‘Nous savons ce qui est important pour nous et pour le règlement de la crise togolaise. Reprendre les manifestations, c’est une option à laquelle nous ne pouvons pas nous dérober’.

Commentaire

Commentaires

AUCUN COMMENTAIRE