Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1000
Log in

Après la légion d’honneur de la France Me Djovi Gally à l’honneur d’une réception à l’Amabassade

Me Djovi Gally, légion d'honneur Me Djovi Gally, légion d'honneur

Elevé à la plus haute distinction française, Me Djovi Gally, ancien ministre et avocat au Barreau de Lomé, a l’honneur d’une réception organisée à la Résidence de l’Ambassade de France à Lomé ce 11 Avril 2016. Plusieurs personnalités ont pris part à cette cérémonie dont les ministres Gilbert Bawara, André Johnson, Georges Aïdam, Gilchrist Olympio, Léopold Gininvi, Agbéyomé Kodjo, Mme Adjamagbo-Johnson Brigitte, Mme Ayawavi Dagban-Azonvidé,  Mes Koffigoh, Degli, Ajavon, …

La légion d’honneur qui récompense les mérites du récipiendaire a été décernée à Me Djovi Gally au nom du Président français le 07 Juillet 2015. Quelques mois plus tard, soit le 09 Février dernier, la médaille lui a été remise au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée au Palais de justice de Paris. Pour l’Ambassadeur de France au Togo, M. Marc Fonbaustier, il ne s’agit pas, à travers cette réception, de faire « une pâle copie » de la cérémonie mémorable qui s’est déroulée à Paris.

Toutefois, tient-il a préciser que ce nouveau grade dans l’Ordre le plus prestigieux des médailles et distinctions de France consacre un cheminement, une trajectoire, d’homme, de Père, d’homme de Loi, bref c’est le parcours de Me Djovi Gally qui est récompensé.

« . Nous avons voulu honorer un grand professionnel du Barreau de Lomé. Nous avons voulu reconnaitre un avocat qui a tenu à ancrer le Togo dans le droit romano-germanique. A cet égard, il a noué des relations de confiance, souvent amicales, avec de nombreux confrères français. Défenseur des droits de l’Homme, il a d’ailleurs été Ministre de ces Droits, à deux reprises. Avocat, homme politique, croyant engagé dans la vie de l’Eglise et théologien à ses heures, humanistes : Djovi Gally a su cultiver plusieurs facettes de sa riche personnalité », a déclaré l’ambassadeur.

Le récipiendaire, Me Djovi Gally, avant d’exprimer sa gratitude et sa reconnaissance à tous ceux qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui, a déclaré que c’est le même jour de joie, c’est la même célébration qui se poursuit, dans l’esprit de la République.

« Je me sens profondément républicain, que je reste fidèle aux valeurs de la République, et que tout mon parcours politique ne peut être compris qu’en référence à cette conviction profonde qui est la mienne : je suis né libre et je mourrai libre ».

Notons qu’avant Me Djovi, plusieurs togolais à l’instar du franco-togolais Kofi Yamgnane, de l’artiste de la chanson King Mensah, de Mgr Nicodème Barrigah, du ministre Robert Dussey… ont été déjà lauréat de cette distinction.

Chaque année environ 3 000 personnes sont distinguées par la légion d’honneur, un tiers à titre militaire, deux tiers à titre civil. Les étrangers sont environ 400 à être décorés mai contrairement aux Français, ils ne sont pas membres de la légion d’honneur.

La légion d’honneur ne s’accompagne d’aucun avantage matériel ou financier réels. Ce n’est qu’une distinction honorifique.

Last modified onjeudi, 14 avril 2016 11:31