Log in

FAURE GNASSINGBE EN VISITE D’ETAT EN CHINE LE 29 MAI

Le Président de la République   Faure Gnassingbé effectuera du 29 au 02 juin prochain, une visite d’Etat en Chine, sur invitation de son homologue Xi JIPING, a-t-on appris de sources officielles. En fin d’année dernière, les deux hommes s’étaient longuement entretenus à l’occasion du sommet sino-africain à Johannesburg (Afrique du Sud).

Cette visite  consacrera l’excellence des relations entre les deux pays. Elle servira de cadre à un Sommet Chine-Togo, portant essentiellement sur les questions économiques et financières. La coopération entre les deux Etats est vieille et date de 1972 ; année d’établissement de leurs  relations diplomatiques. Celles-ci sont décrites de part et d’autres comme « basées sur un ensemble de valeurs et d’idéaux communs  tels ceux de paix, de solidarité et de promotion de la coopération sud-sud » et   reposent  sur plusieurs Accords et Protocole d’Accords.

De fait, la Chine accorde chaque année au Togo, une enveloppe d’environ 7 milliards de F CFA sous forme de don et de prêt sans intérêt. Elle a réalisé au profit de notre pays, plusieurs infrastructures sociales comme le Centre hospitalier régional de Lomé, l’hôpital de Kara ou encore le Centre de Prévention et du Traitement du Paludisme. En matière de transports, il faut noter la nouvelle aérogare de l’aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé et la modernisation de l'aéroport de Niamtougou, le grand contournement de Lomé, le contournement de la faille d’Aledjo, le contournement du mont Défalé ou encore la construction et la réhabilitation de trois (3) ponts (Togblékopé, Lilikopé et Amakpapé) etc.

La nouvelle Présidence de la République, le Palais des Congrès de Kara ainsi que l’usine d’assemblage de motos chinoises à Notsé font partie des infrastructures et projets réalisés grâce à la coopération chinoise.

 

BONNES PERSPECTIVES :

Lors de son  entretien avec Faure GNASSINGBE  le 03 décembre dernier à Johannesburg à l’occasion du Sommet Chine-Afrique, XI-JIPING avait manifesté le soutien de son pays à faire de la zone du port de Lomé, un pôle industriel. Il avait également donné son accord pour le financement du barrage d’Adjarala pour lequel, le groupe chinois SINOHYDRO AFRICA a signé avec le gouvernement du Bénin et du Togo, un mémorandum d’entente portant sur un ouvrage pouvant produire 147 mégawatts sur le fleuve Mono. Le prochain sommet sur la sécurité maritime, prévu le 15 octobre prochain et considéré par monsieur JIPING comme d’un intérêt crucial, a par ailleurs obtenu son soutien. C’est donc du renforcement de cette « coopération au beau fixe et empreinte de dynamisme » et des échanges autour des projets en cours et à venir, que les discussions  devront tourner lors de la visite d’Etat , selon les sources officielles.    

 

 

 

Last modified onmercredi, 25 mai 2016 14:50