Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 989
Log in

AGENDA CHARGE POUR MANUEL VALLS A LOME.

Le Premier ministre français Manuel VALLS entame  vendredi prochain une visite de travail  au Togo. Cette première d’un chef de gouvernement français depuis Michel Rocard en 1989, s’effectuera au pas de charge, avec plusieurs programmes inscrits à l’agenda d’un  séjour qui devra durer vingt-quatre (24) heures.

Quelques minutes après son atterrissage en fin de journée  à l’aéroport international Gnassingbé-Eyadema de Lomé, le Premier ministre français devrait s’entretenir avec le Président de la République Faure GNASSINGBE. Cet entretien élargi aux membres de la délégation sera suivi en début de soirée par une réception en l’honneur de la communauté française à la résidence de l’ambassadeur de France, Marc FONBAUSTIER.  Monsieur VALLS sera ensuite l’hôte du Chef de l’Etat lors d’un dîner offert en son honneur.

 

Dans la matinée du 29, l’ancien maire d’Evry inaugurera les nouveaux bâtiments de l’Ecole maternelle et primaire du Lycée français de Lomé (LFL), avec à ses côtés son homologue togolais, annoncent les services du protocole. Cette inauguration sera suivie  de lapose de la première pierre du Centre d’enfouissement Technique (CET) et d’une rencontre d’échanges avec de jeunes togolais. Le Chef du gouvernement français visitera ensuite le Port autonome de Lomé avant de déjeuner avec Selom KLASSOU. Il rejoindra l’aéroport en début d’après-midi pour s’envoler à destination d’Accra (Ghana), deuxième étape de sa tournée qu’il devrait clôturer  par Abidjan (Côte d’Ivoire).

 

COOPERATION AU BEAU FIXE :

 

Selon le Cabinet de Manuel VALLS, cette visite s’inscrit dans le cadre des liens  historique entre les deux pays.  Plusieurs questions  relatives au renforcement de la coopération politique, économique, culturelle,  scientifique, environnementale et sécuritaire seront évoquées au cours du séjour. Selon  le Premier Ministre français,  « ce siècle est celui des  Africains ». C’est donc à
juste titre que pour lui, il faut consolider le partenariat stratégique avec le continent afin de faire face aux défis qui ont aujourd’hui pour noms migration, démographie, jeunesse, écologie, énergie, terrorisme, gouvernance et développement. De fait, la France entend plus que jamais être présente en Afrique pour approfondir son partenariat face à d’autres concurrents.

Pour rappel, la coopération entre le Togo et la France remonte aux années 1960 et s’est diversifiée au fil des ans à travers l’Agence française de développement et le service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France au Togo. L’Hexagone  accompagne notre pays dans divers domaines notamment l’assainissement, l’eau, la santé, l’éducation, le développement urbain, l’appui au secteur privé. Elle intervient également dans l’appui aux secteurs à fort potentiel économique, dans le renforcement des infrastructures économiques, le développement du capital humain, la protection sociale et l’emploi, le renforcement de la gouvernance et la promotion d’un développement participatif, équilibré et durable.  Récemment, le Gouvernement français a soutenu  l’organisation du sommet sur la sécurité maritime pour lequel il a dépêché son ministre de la défense, Jean-Yves le DRIAN, confirmant ainsi son soutien plus général   à la reforme du système de sécurité maritime dans le Golfe de Guinée

 

 

 

 

 

 

 

 

Last modified onmercredi, 26 octobre 2016 16:31