Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 989
Log in

Comité de veille et d’alerte pour le scrutin du 25 avril.

 

 

 

Dans un communiqué rendu public ce jour, le gouvernement a annoncé la mise en place d’un Comité de veille et d’alerte. Son objectif est «   de préserver le climat de paix, de sécurité et de sérénité, et promouvoir laconcertation et la recherche des solutions appropriées aux incidents et aux difficultéspouvant survenir au cours du processus électoral » précise le document. 

Selon les termes du communiqué, le Comité de veille et d’alerte recueille et traite de tout incident lié au processus électoral, notamment les incidents de sécurité, les problèmes de collage d’affiches ou de lieux et emplacements des meetings et réunions, etc. Ayant une vocation inclusive et ouverte, ledit Comité   sera  composé  au plan nationaldu  Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales qui en sera le président,  assisté de son collègue  de la Sécurité et de la Protection civile, vice-président. En sont membres, le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, le  Ministre des Droits de l’Homme et de la Consolidation de la Démocratie, celle de  la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation Civique, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), de même qu’un représentant de chaque parti ou regroupement de partis politiques ayant un candidat à l’élection présidentielle.

Au plan préfectoral, le Comité est composédupréfet, président ;du Commandant préfectoral de la FOSEP 2015, du  président de la Commission Electorale Locale Indépendante (CELI),d’un représentant par parti ou regroupement de partis politiques ayant uncandidat à l’élection présidentielle et d’un représentant de la chefferie traditionnelle.

Pour le Grand Lomé (Commune de Lomé et préfecture du Golfe) le préfet du Golfe qui le  préside, le président de la Délégation spéciale de la Commune de Lomé, 1er vice- président,  le président de la Délégation spéciale de la préfecture du Golfe, 2ème vice-président,  les Commandants de la FOSEP 2015 de la commune de Lomé et de lapréfecture du Golfe,  les présidents des Commissions Electorales Locales Indépendantes (CELI),  un représentant par parti ou regroupement de partis politiques ayant uncandidat à l’élection présidentielle,  deux représentants de la chefferie traditionnelle  forment le comité.

 

 

 

 

 

 

 

 

Last modified onjeudi, 16 avril 2015 17:11