Log in

Accord des candidats sur le système SUCCES

Cette nuit, après près de 6 heures de discussions, les acteurs de l'élection présidentielle togolaise, en particulier les candidats ou leurs représentants sont parvenus à un consensus pour préserver le système de compilation, de centralisation et de transmission des résultats tel que conçu et développé par la Commission électorale. Toutefois ils ont convenu de la mise en place d'un comité d'accompagnement auprès de la CENI pour permettre aux représentants des missions d'observation et d'information électorale internationales (UA, CEDEAO, UEMOA, OIF, Institut de Gorée et CENSAD) et aux représentants des candidats de suivre de manière soutenue les travaux de traitement et de publication des résultats. Il est en outre convenu que seuls les procès-verbaux des résultats vérifiés par la CENI font foi.

Ce compromis préservé l'indépendance et la compétence de la CENI comme seul organe habileté à proclamer les résultats. Il correspond à la suggestion faite ces derniers jours par le gouvernement. Il a été négocié sous l'égide des missions d'observation et d'information électorale internationales, sous la coordination de l'ancien président libérien Amos SAWYER en présence des candidats JP Fabre et Gerry TA'AMA, du ministre de l'administration territoriale, Gilbert BAWARA et des représentants de tous les autres candidats qui ont tous paraphé et signé le communiqué final.

Cet arrangement clos ainsi les débats et controverses suscités par le mode de centralisation et de transmission des résultats appelé "SUCCES".

 

 

 

Last modified onsamedi, 25 avril 2015 09:13