Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1000
Log in

La CENI réclame des excuses !

président de la CENI, Taffa Tabiou republicoftogo.com président de la CENI, Taffa Tabiou

Dans une correspondance adressée ce jeudi 07 mai aux représentants de CAP 2015 qui lui avaient envoyé un courrier protestant contre l’interdiction qui leur est faite de pénétrer dans les locaux de l’institution, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) , Taffa TABIOU, exige au nom de la plénière, des excuses pour sa levée. 

Au terme de la correspondance,   la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) déclare avoir examiné lors d’une réunion en session plénière le jeudi 07 mai dernier,  la lettre adressée au Président Tabiou par  MM. Ekpé Assiongbon Amuzun, Boutchou Sibabi, Edem Abalo Atantsi, Biaou Tchala et Jean-Jacques Folly Têko dans laquelle ceux-ci  entendaient protester contre l’interdiction qui leur est faite d’entrer dans l’enceinte de l’institution. Le Président Tabiou accuse les 5 commissaires d’avoir violé le code électoral et le serment qu’ils ont prêté en communiquant  aux médias à partir du siège de   CAP 2015, et sur la base des données collectées par celle-ci,  des résultats contraires à la compilation faite par chaque CELI et affichée à leur siège.

Il leur dénie toute compétence pour annuler des suffrages ;  prérogative écrit-il,  dévolue exclusivement à la cour constitutionnelle ainsi que le prévoit l’article 143 du code électoral.

Le  président de la CENI énumère ensuite une série de comportements qui selon lui, ont participé  d’une stratégie destinée à faire diversion et à tenter un blocage  du recensement général des votes. Il cite par exemple :

-refus de considérer les résultats sortis des urnes et reportés sur les PV des CELI

-volonté de se substituer à la Cour constitutionnelle pour opérer à sa place, des redressements (d’ailleurs mineurs) qu’elle seule est habilitée à opérer ;

-insolence manifeste dans vos interventions à l’égard des collègues et des autres institutions de la République ;

-trouble à la sérénité qui devrait caractériser l’opération de centralisation des résultats en provenance des CELI ;

-hurlements intempestifs au cours des travaux ;

-coups de poings répétés sur les tables

-agressions physiques sur les experts et autres membres ;

-injures adressées aux autres membres ;

-menace de mort à l’endroit des autres  membres ;

-irruption sur le plateau de la TVT pour empêcher le président de la CENI d’annoncer la publication prochaine des résultats provisoires.

Au vu de tout ce qui précède, monsieur TABIOU informe les représentants de CAP 2015 que la 73ème assemblée plénière de la CENI a décidé de les «  blâmer conformément aux dispositions du règlement intérieur de la CENI. » Elle maintient par ailleurs l’interdiction qui  leur est faite d’entrer dans les locaux de l’institution   jusqu’à ce qu’ils « présentent  des excuses par lettre écrite à l’assemblée plénière à travers le président pour tous les  agissements déplorables »

 

La lettre N° 407 du Président de la CENI adressée aux cinq membres de CAP 2015 

Last modified onvendredi, 08 mai 2015 18:51