Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 990
Log in

« J’ai fait mal…»

Aimé Gogué, candidat de l'ADDI Aimé Gogué, candidat de l'ADDI

« Je voulais faire mal et j’ai fait mal ». Ces propos sont ceux du candidat de l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI) réagissant ce dimanche sur le bilan de la participation de son parti à la présidentielle du 25avril dernier.

Le Prof Aimé Gogué qui reconnait sa défaite à la dernière présidentielle, estime que l’objectif de la participation de son parti, qui est celui de s’ériger sur le terrain comme une troisième force, a été atteint. « Sur le terrain je suis devenu l’adversaire des deux partis (UNIR et CAP 2015 ndlr) s’est-il réjoui sur une radio de la place.

Le candidat de l’ADDI note par ailleurs que le vote régionaliste et tribal qui persiste dans notre pays ainsi que le retard mis par son parti pour démarrer sa campagne sont entre autres les raisons qui ont concouru à sa défaite. « C’est difficile de gagner des élections en trois mois… surtout quand la majorité des électeurs votent par rapport à leur origine » a-t-il reconnu.

Même s’il reconnait sa défaite, le candidat de l’ADDI, dit ne pas reconnaitre les résultats issus du scrutin du 25avril dernier. « Ces élections n’ont ni été équitable, ni transparentes.  Il y a eu tellement d’irrégularités et de fraudes que je ne pourrais pas reconnaitre la victoire du candidat d’UNIR» soutient-il.

Se prononçant sur les priorités du futur exécutif togolais, l’ancien ministre du plan trouve qu’elles doivent être sociales et tournées vers les domaines de la santé, de l’éducation et de l’agriculture. Il a par ailleurs annoncé pour les jours à venir  une proposition de loi initiée par les députés de son parti  sur la déclaration des biens des autorités publiques pour lutter efficacement contre la corruption et le détournement des biens publics.

Le Prof Aimé Gogué est arrivé troisième à la dernière présidentielle derrière le  président sortant et le candidat du CAP 2015, Jean Pierre Fabre, avec 4,03% des voix. 

 

 

 

Last modified onmardi, 16 juin 2015 01:37