Log in

La police nationale a un nouveau statut

Le 10 juillet dernier, les députés adoptèrent une loi en faveur des corps composant la police nationale.  Vieille de plus de 24 ans, l’ancienne loi est jugée caduque et donc ne permet plus d’assurer une parfaite sécurité des populations.

Rendre les services de  la police plus efficiente : c’est la vision de la nouvelle loi. Les textes de cette législation prévoient de meilleures conditions de vie et de travail pour les policiers. En effet, plusieurs modifications sont entendues dans les prochains jours au sein du secteur. Le nombre de corps composant la police est réduite à trois. Dorénavant, la police ne regroupera que des corps de commissaires de police, des corps des officiers de police et des corps des sous-officiers et agents de police. La création de nouveaux grades et le relèvement de l’âge de départ à la retraite sont infiniment salués par les 4.400 fonctionnaires de la police. Pour le col. Yark Damehane, Ministre de la sécurité et de la protection civile, il est plus que tant de moderniser le secteur. « La délinquance et le crime ont évolué, il est impératif de s’y adapter », indique-t-il.

 

 

 

 

Last modified onmardi, 14 juillet 2015 20:50