Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 989
Log in

ONU : RENCONTRES BILATERALES A L’AGENDA DE FAURE GNASSINGBE.

Le Chef de l’Etat togolais Faure GNASSINGBE a accordé hier dimanche plusieurs audiences à différents dirigeants et  personnalités, en marge de la 70 è session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

 

C’est d’abord le Directeur  du Centre de l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economique ( OCDE), monsieur Mario PEZZINI qui a ouvert le bal des rencontres. L’Italien a salué les performances économiques et sociales du Togo et déclaré apprécier la coopération existante entre notre pays  et l OCDE relativement à l’inclusion des jeunes et à la protection sociale. Il a souhaité que ces actions soient amplifiées.  Il a proposé son appui pour la Revue multidimensionnelle du Pays dans le cadre de sa stratégie de développement.

Faure GNASSINGBE a ensuite reçu   monsieur Yoshifumi OKAMURA, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à la Mission permanente du Japon auprès des Nations Unies . Le diplomate nippon, qui fut en poste à Lomé et est le représentant spécial de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement en Afrique ( TICAD) est venu s’entretenir avec le président de la République sur   la coopération entre les deux pays et souhaiter  que le Togo prenne activement part à la TICAD de l année prochaine qui se tiendra à Nairobi ( Kenya).

Avec le Premier Ministre éthiopien Haïlé Mariam DESSALEGN, qui a suivi le diplomate japonais,  le numéro 1 togolais  a abordé plusieurs sujets. Il a invité son interlocuteur à  prendre part à la  Conférence de Lomé sur  la sécurité et la sûreté maritimes  et le  développement. L’Ethiopie (pays enclave) utilise le port de Djibouti  et  95% de ses échanges  passe par le transport maritime. Monsieur DESSALEGN  a fait part de l’important projet de construction de chemin de fer reliant son pays à Djibouti  et long de  700 kms . Le Togo enverra une équipe dans le pays pour s'inspirer de son expérience. Les deux dirigeants ont par ailleurs  salué les avancées dans le domaine du transport aérien. Et se sont  engagés à amplifier les efforts pour soutenir le réseau ASKY .

 

Les audiences se sont poursuivies avec l’entretien entre monsieur GNASSINGBE et le premier ministre géorgien, Irakli GARIBASHVILI.  
Le Togo et la Géorgie ont établi des relations diplomatiques depuis

quelques temps et le  Géorgien a tenu à exprimer  sa gratitude au président de la République. Il a souhaité un renforcement de la coopération entre  les deux pays.  A cet effet, la Géorgie serait  prête à partager ses  expériences avec le Togo dans le domaine de  l’amélioration du climat

des affaires et des réformes administratives.

Le marathon des rencontres bilatérales a été clos par   l’entretien avec madame Michaelle Jean, la secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).  La  Canadienne a été reçue par Faure GNASSINGBE,  en compagnie du président béninois, Yayi BONI, facilitateur dans la crise burkinabé.   Les trois dirigeants ont évoqué des questions de coopération mais également la situation sous-régionale, avec la dernière crise au Burkina Faso à qui ils ont  souhaité une bonne fin de transition ; et les élections présidentielles prévues dans plusieurs pays oues-africains avant la fin d’année. Mme Jean a rappelé la contribution qui a été celle de son organisation lors du scrutin d’avril au Togo et s’est félicitée encore une fois de son bon déroulement. 

 

 

 

Last modified onlundi, 28 septembre 2015 14:04