Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 984
Log in

CAN 2015, le bilan

Match Cote d'Ivoire # Cameroun Match Cote d'Ivoire # Cameroun

 

 

 

La 30e édition de la Coupe d’Afrique des Nations vient de trouver preneur avec le sacre le dimanche 08 février dernier de l’équipe des Eléphants de la Côte d’Ivoire. Le bilan de cette CAN aura été mitigé en raison du peu de buts marqués et de quelques incidents qui ont émaillés le déroulement de la compétition.

Alors la 28 et 29 e éditions enregistrait respectivement 76 et 69 buts, l’édition 2015 a connu une légère baisse avec 68 réalisations  des premiers tours jusqu'à la finale, dont 7 sur pénalty, soit une moyenne 2, 12 buts par match. Elle aura connu surtout assez de matchs nuls, 14 au total et la plupart sur un score d’un but partout. Le ghanéen André AYEW meilleur buteur de la compétition a marqué au total trois buts et partage cette  place avec  quatre autres attaquants ayant marqué le même nombre de buts que lui à savoir Dieumerci M’BOKANI (RDC), Thiévy BIFOMA (Congo Brazza), Ahmed AKACHI (Tunisie) et Javier Balboa de la Guinée Equatoriale pays organisateur. Le joueur ghanéen Christian Atsu a été élu meilleur joueur du tournoi. Malgré que le trophée leur ait échappé, l’équipe  des « Black stars » reste la meilleure attaque du tournoi avec dix (10) réalisations suivi de celle de la Cote d’Ivoire avec neuf (9buts). Les attaques les moins efficaces restent celles du Burkina Faso, finaliste de la dernière édition, et  du Cap  Vert qui n’ont réussi à marquer qu’un but chacun avant de quitter la compétition dès le premier tour. Coté Fair Play la compétition a relativement tenu ses promesses avec au total juste 2cartons rouges et 81 jaunes distribués.

Ce dernier bilan aurait été nettement meilleur si certains évènements n’avaient entaché le bon déroulement de la fête continentale. Il s’agit surtout des incidents survenus lors du match entre la Tunisie et la Guinée Equatoriale comptant pour les quarts de finales et de ceux survenus lors de la demie finale entre le Ghana et le pays organisateur.

La Cote d’Ivoire remporte le trophée continental pour la deuxième fois de son histoire. Sa première fois était en 1992 contre l’équipe du Ghana et, ironie du sort, au terme d’une longue séance de tirs aux buts (11 tirs contre 10) comparable à celle servi au public sportif mondial le soir du 8février dernier ( 9tirs contre 8).