Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1000
Log in

Le MCC encourage le Togo à poursuivre les efforts

La table d'honneur La table d'honneur

En séjour au Togo depuis le 28 février dernier, la délégation de Millénium Challenge Corporation (MCC) a terminé ce  mercredi une visite de travail de 4 jours au Togo. Au cours de son séjour togolais, la délégation a rencontré les représentants du gouvernement, l’Assemblée nationale, le chef de file de l’opposition, les organisations de la société civile, les représentant de la presse.

Le chef de délégation  M. Thomas Kelly, Vice-président adjoint chargé des Politiques et Evaluation,  a déclaré que le but de cette rencontre est d’avoir un point de vue des plus complets  de la société togolaise sur différents aspects de la politique publique togolaise.

« Nous avons félicité les autorités togolaises pour les efforts faits en vue de l’amélioration des conditions de vie des Togolais à travers la lutte contre la pauvreté. Il y a des raisons d’encourager le Togo à aller de l’avant », a déclaré M. Kelly.

Le Togo a satisfait à 10 des 20 indicateurs au tableau de bord de la MCC. Le tableau de bord utilise des données publiques et indépendantes relatives aux principes de gouvernance.

Le ministre de la fonction publique M. Gilbert Bawara a de son côté exprimé au nom du gouvernement togolais à la délégation de MCC.

« les Etats-Unis et le programme MCC nous donne un signal d‘encouragement cela ne peut que nous pousser à aller plus vite et plus loin, et surtout à être constant dans cette dynamique de réformes et dans ces efforts qui vont continuer à être menés en vue à la fois de la consolidation de la démocratie, du renforcement de la participation citoyenne aussi bien sur les questions économiques et sociales », a souligné le ministre Bawara.

Le Togo a été éligible en décembre dernier au programme Treshold du MCC. Il vise à atteindre le programme Compact qui a une enveloppe plus consistant. Pour l’heure, les fonds promis ne sont pas encore débloqué. La visite d’une autre délégation est attendue dans 3 semaines.