Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 986
Log in

Faure Gnassingbé inaugure un complexe industriel à Sika Kondji dans le Yoto

Faure Gnassingbe coupant le ruban symbolique Faure Gnassingbe coupant le ruban symbolique

Le Togo vient de franchir une nouvelle étape dans l’exploitation minière par l’entremise de l’inauguration ce 06 Mars 2015 d’une nouvelle usine de production de clinker. C’est le canton de Sika-Condji, dans la préfecture de Yoto, environ 90 km au sud-est de Lomé, la capitale togolaise qui abrite cette installation industrielle moderne.

C’est la société allemande HeiderbergCement par le biais de sa filiale togolaise, SCANTOGO SA, qui a obtenu le permis  d’exploitation du clinker togolais en vue de la production du ciment.

La cérémonie d’inauguration a été présidée par le chef de l’Etat FAURE Gnassingbé entouré du Premier ministre Séléagodzi Ahoomey-Zunu, du président de l’Assemblée nationale, M. Dama Dramani, des présidents des institutions de la République, des directeurs des sociétés d’Etat et des fils de la localité dont notamment les anciens Premiers ministres Agbeyome Kodjo, Me YAWOVI Agboyibor, de Francis Ekon…

Construite sur une superficie totale de 386 050 m2, l’usine a une capacité de production de 5000T/J pour un coût d’environ 140 milliards de F CFA. C’est le plus gros investissement d’une société allemande au Togo depuis l’indépendance du pays.

« C’est le plus grand projet réalisé par notre groupe en Afrique. C’est un complexe industriel dont la capacité de production journalière est de 5000 tonnes/jours soit 1 500 000 tonnes par an. HeiderlbergCement Group est présent dans plus de 40 pays avec 2500 sites et 52600 employés. Son expertise reconnue sera mise en œuvre pour la production d’un clinker et de ciment de grande qualité au Togo », a déclaré à juste titre le PDG de la société Dr Bernd Scheifele.

Dr Scheifele n’a pas manqué d’insister sur les transformations que sa société entreprendra au bénéficie de la population locale. Au titre seulement de cette année 2015, plus de 230 millions de F CFA seront investis dans les travaux sociaux notamment la construction d’un centre d’entreprenariat à Monénou dans le canton de Tokpli, l’accès à l’énergie solaire pour 300 familles du canton de Tokpli à travers l’installation de 5 kiosques solaires, l’électrification du marché de nuit de Monénou dans le canton de Monénou, l’approvisionnement en eau potable des populations locales.

Pour désenclaver l’usine, une route de près de 11 km est tracée entre le site et la ville de Tagblogbo. La construction d’une voie ferrée longeant cette route est prévue dans le futur.

En vue d’assurer le bien être des travailleurs de l’usine, une cité résidentielle est construite dans les environs du site de production sur une superficie de 96 568 m2. Elle comprend 102 villas allant de 4 chambres-salon à 2 chambres-salon. En outre, cette cité est dotée d’une clinique, d’un hôtel de 16 chambres dont 2 suites, d’une agence bancaire, d’une supérette, d’un gymnase omnisport, d’un terrain de football. La construction d’une piscine est prévue.

Avec la cérémonie de ce jour, nous écrivons une nouvelle page de l’exploitation minière de notre pays, a reconnu le ministre de l’Energie et des mines M. Dammipi Noupokou.  Pour le ministre avec cette exploitation du calcaire,  la production du clinker et de la fabrication du ciment, le Togo se dote d’un important outil pour accroître la production de ciment et favoriser la disponibilité de ce précieux matériau, aussi bien à l’intérieur de nos frontières, qu’au-delà.

Après cette cérémonie, le chef de l’Etat entouré du PDG de HeidelbergCement a coupé le ruban symbolique donné accès aux locaux.

Au-delà des réalisations, la construction de l’usine de Sika-Condji a créé plus de 1000 emplois locaux. Près de deux cent autres emplois directs seront créés pour la phase d’exploitation de l’usine. Sans oublier les milliers d’emplois indirects générés par ce projet à travers les entreprises prestataires de service et les micro-entreprises qui ont vu le jour à la faveur de ce projet.

Le Groupe HeidelbergCement est N°1 dans le monde pour les concassés et dans les quatre plus grands producteurs mondiaux de ciment.