Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 990
Log in

L’OTR informatise ses Magasins et Aires de Dédouanement

Sécuriser ses revenus  et augmenter ses recettes. C’est l’enjeu que revêt  la nouvelle mesure d’informatisation et de modernisation des Magasins et Aires de Dédouanement (MAD) pour l’Office Togolaise des Recettes (OTR). Cette informatisation vise essentiellement, selon les responsables de l’office à contrôler les entrées et sorties des marchandises qui des MAD.

Il s’agira essentiellement d’assurer la bonne gestion des marchandises au sein des MAD et de contribuer à la modernisation des MAD ainsi qu’au contrôle des flux de marchandises. Pour ce faire l’Office Togolais des Recettes (OTR) a mis en place un comité sur les MAD.  Ses missions sont entre autres l’informatisation complète des MAD,  la modification et l’optimisation organisationnelle et l’introduction de nouvelles procédures de gestion plus modernes et qui renforcent la célérité et le contrôle.

L’informatisation des MAD se fera aux moyens des Technologies de l’Information et de  la Communication (TIC). Les résultats attendus après cette informatisation sont la maîtrise du cycle des marchandises au sein des magasins ce qui garantie  le transfert des marchandises,  la sécurité de la réception la gestion du stock dans les magasins et son épurement. L’office   a noué à cet effet une collaboration tripartite avec le Port Autonome de Lomé et SEGUCE  pour un usage d’une infrastructure TIC commune. Les trois entités et les propriétaires des MAD sont désormais interconnectés par un même réseau. L’intérêt est de faciliter l’accès au Système de Dédouanement Intégré Autonomisé (SYDONIA) de l’OTR et au Guichet Unique.

Les changements au niveau de l’aspect organisationnelle touchent essentiellement les deux entités impliquées dans la gestion des MAD ; la Brigade Douanière qui désormais aura la responsabilité du  contrôle et de la  surveillance et la le service Navigation qui est en charge des diverses fonctions de gestion des magasins.

Sont pris aussi en compte dans cette modernisation le renforcement des procédures en place et  l’élaboration de nouvelles procédures à tous les niveaux allant de la surveillance au contrôle en passant par les déclarations des marchandises, la gestion des stock  et des durées de séjour des marchandises.