Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1000
Log in

Médias : Ouverture des 2èmes Journées portes ouvertes (JPO) de la presse togolaise

Les deuxièmes éditions des Journées portes ouvertes (JPO) de la presse togolaise ont été ouvertes ce mercredi 16 décembre 2015 à la Blue Zone de Cacavéli à Lomé. C’était en présence de plusieurs personnalités du monde des médias et de l’administration.

Souhaitant la bienvenue aux invités, le président du Conseil national des patrons de presse (CONAPP), M. Jean-Paul Agboh-Ahouélété a tout d’abord présenté l’objectif de ces journées avant de justifier le choix du thème de cette édition qui porte sur « Médias et développement durable ».

En septembre dernier, l’Assemblée générale des Nations unies avait adopté une feuille de route pour éradiquer la pauvreté tout en préservant l’environnement. Il s’agit des Objectifs de développement durable (ODD)

« La quasi-totalité des organisations représentatives de la presse togolaise, s’engagent à accompagner le processus pour l’atteinte des ODD et veulent saisir l’opportunité des JPO de la presse pour débattre, vulgariser, sensibiliser avec l’ensemble des acteurs sur la question », a déclaré le président du CONAPP.

Portant un regard sur l’évolution de la profession du journalisme au Togo, M. Jean-Paul Agboh-Ahouélété s’est interrogé  de savoir si « la presse togolaise peut-elle survivre, être prospère si elle ne s’engage pas dans la dynamique vertueuse d’une nécessaire transformation » ? D’où son appel à repenser l’accès à la profession car, souligne-t-il, le journalisme ne peut plus être, malgré le libéralisme qui caractérise le code de la presse, le seul métier qu’on embrasse, sans un minimum de règles et d’encadrement : en clair on ne doit plus venir dans notre profession par hasard et surtout plus par effraction.

Poursuivant le président du CONAPP a indiqué qu’il ne doit y avoir de sujet tabou sur le chemin du professionnalisme tel que recommandé par les états généraux de la presse togolaise. Mais ces exigences, ont besoin d’accompagnement des autorités publiques et des partenaires traditionnels des médias.

« Nous avons besoin de l’Etat et des partenaires sur la transformation des organes en véritables entreprises de presse, sur la question de formation ; en fait pour accompagner la nécessaire mutation », a conclu M. Agboh.

Représentant résident adjoint du PNUD au Togo, M. Siaka Coulibaly a salué l’initiative de l’organisation des JPO et du choix du thème.

« Les médias et les professionnels de la presse que vous êtes, vous avez un rôle important à jouer dans la promotion et la mise en œuvre des ODD (…) Le journalisme de qualité permet aux citoyens de prendre des décisions éclairées quant au développement de la société (…) », a-t-il indiqué.

Le vice-président de la HAAC, M. Donko Balogou, a de son côté appelé la presse à plus de professionnalisme.

« Cette initiative prise par les journalistes eux-mêmes est une excellente initiative, s’est réjoui le ministre de la Communication, M. Guy Madjé Lorenzo, dans la mesure poursuit-il  comme la plupart des organisations professionnelles sont engagés ».

 Au-delà du fait que c’est une bonne chose pour la presse, a insisté M. Lorenzo, ces JPO avec les thématiques qui sont développés notamment les ODD qui sont actuellement des thématiques dans tous les esprits, il est important que la presse comprenne ce que recouvre les ODD pour apporter une meilleure contribution.

Tout en souhaitant plein succès à ces JPO, le ministre a laissé entendre qu’elles puissent permettre également  de faire venir le public et l’aider à comprendre les difficultés du métier de journaliste. « Que le public vienne s’informer et qu’il y ait des échanges entre les journalistes et le public qui est le consommateur de l’information », a conclu le ministre.

Notons que ces  Journées portes ouvertes (JPO) de la presse togolaise vont durer  3 jours. Le public pourra visiter des expositions de veilles parutions de journaux, des photos de presse, de caricatures ou encore de vieux matériels de reportages. Des conférences débats, des émissions en directes du site des JPO mais surtout une excursion dans les rédactions des radio-télévisions sont les grands traits de ces journées.