Log in

Simulation d’attaque terroriste en plein cœur de Lomé

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a assisté à une impressionnante  opération dénommée « Bouclier étanche 2016 », ce mercredi matin. L’hôtel Radisson Blu « 2février », plus grand hôtel du centre ville, a servi de cible lors d'une simulation d'attaque terroriste.

L’exercice à laquelle se sont prêtées les élites de la gendarmerie nationale vise à optimiser la capacité des forces de sécurité devant une éventuelle attaque terroriste. Au vue de la multiplication des attaques terroristes dans la sous-région, le Togo s’arme. « Le but est de tester la réactivité, la coordination de gestion de crise en cas d’attaque terroriste », a expliqué un colonel.

Digne d’un film policier, la simulation n’a rien laissé au hasard. La zone de l’Hôtel a été bouclée, tôt le matin, par les forces de sécurités. Les agents de la gendarmerie ont inondé tout le quartier administratif, ils sont présents à chaque intersection. La population est appelée a emprunté des déviations pour ne pas déranger l’opération et pour leur propre sécurité. Sur le site, on note la présence des ambulances, des camions citernes des sapeurs pompiers, des voitures de la police et de la gendarmerie. Des tentes sont installées à côté du palais des congrès, zone de commandement.
Pour la population environnante, la présence de la cavalerie est appréhendée de diverses manières. Pour les uns, c’est la cérémonie d’ouverture de l’hôtel qui se faisait en présence du Président de la république et pour d’autres c’est une attaque terroriste de ‘ Boko Haram’ qui est entrain d’être maitrisée. Peu de personnes savaient pour l’exercice militaire en cours.

Le scénario mettait en scène trois terroristes lourdement armés qui ont tenté une entrée en force dans l’hôtel.  L’exercice s’est terminé en quelques heures, aux alentours midi. Rappelons que  l’établissement  doit abriter deux sommets internationaux en  cette année, il s’agit  du Forum africain de l’investissement hôtelier en avril et du sommet de l’Union africaine sur la sécurité maritime en octobre.