Log in

BIODIVERSITE :LE QUARRY LIFE AWARD 3ème EDITION LANCEE AU TOGO

  • Written by Salomon Wilson

Le 26 janvier 2016 dernier, la Salle Hibiscus de l’AGORA SENGHOR sise dans l’enceinte de la Communauté Saint Jean a abrité la cérémonie de lancement officiel du concours « The Quarry Life Award » au Togo. 

L’évènement qui est à sa troisième édition, nourrit encore de belles promesses cette année. Dans son mot de bienvenue, Le Directeur Général des sociétés HeidelbergCement Togo (Cimtogo, Granutogo et Scantogo), M. Endré RYGH a réaffirmé l’engagement du groupe à promouvoir et à sauvegarder la biodiversité des carrières pendant et après leur exploitation.

La présentation faite par le Coordinateur national Quarry Life Award, & Responsable sociétal et environnemental HeidelbergCement Togo, M. Koamy Gbloekpo Gomado a permis au public de découvrir les contours du concours.

 

En quoi consiste le concours ? 

Le Quarry Life Award est un concours international visant à promouvoir la biodiversité dans les sites carriers. Il consiste essentiellement en la conception et en la réalisation de projets destinés à préserver le milieu naturel ainsi que le paysage des zones qui sont objet d’activités d’extraction de minerais, calcaires, etc. Ces zones subissant de fortes modifications suite à leur exploitation, il est impérieux, dans le souci même de préservation de l’environnement, de mettre en place des concepts de renaturation et de réhabilitation pour permettre aux différentes espèces composant la faune et la flore des zones entourant la carrière de demeurer dans leur niche écologique.

L’édition de cette année compte la participation de la zone carrière de la localité de Sika-Kondji sise à Tabligbo au Nord-est de Lomé.

 

Qui peut participer au concours ? 

La participation au concours peut se faire soit individuellement, soit en se constituant en une équipe (composée d’un nombre raisonnable de personnes) avec à la tête, un chef d’équipe.

Ainsi, les projets peuvent être réalisés en équipe ou individuellement. Un seul projet peut être soumis par personne ou par responsable d’équipe. Chaque équipe doit désigner un chef de projet ou chef d’équipe comme point de contact pour le Quarry Life Award. Le chef d’équipe ou chef de projet a la responsabilité d’ajouter des membres à son équipe.

Sont cependant exclus du concours, les personnes ou employés d’HeidelbergCement. Ces derniers pourront par contre, aider une équipe en lui fournissant l’historique, les recherches passées et les plans futurs d’un site. 

En outre, si un candidat individuel ou une équipe travaille déjà au sein d’une carrière HeidelbergCement à un projet consacré à la biodiversité qui a été commandé ou commencé avant le début du concours, il/elle ne peut pas participer à la compétition. Néanmoins, si ce projet est suffisamment développé en 2016 pour pouvoir y inclure un nouvel aspect relatif à la biodiversité, le candidat individuel ou l’équipe peut demander à ce que cet aspect précis puisse être pris en compte pour le concours.

 

Comment participer au concours ? 

Le concours consiste essentiellement en la proposition de projets dont les cinq meilleurs sélectionnés trouveront une pleine réalisation.

La date limite de proposition des projets est fixée au 1er mars 2016. Les projets bénéficieront d’une petite aide financière de la part d’HeidelbergCement, selon les modalités définies par chaque pays. 

Tous les projets sont évalués à la fois par les jurys nationaux et internationaux, qui décerneront respectivement des prix nationaux et internationaux. Les noms des gagnants nationaux seront dévoilé sen novembre, et ceux des gagnants internationaux en décembre 2016.

Pour plus d’informations sur toutes les modalités de participation, consulter le site http://www.quarrylifeaward.tg/propos-de/comment-participer

A vos idées et à votre sens de créativité : laissez-vous inspirer par des projets qui réussissent à améliorer la biodiversité dans les carrières !! 

Par ailleurs, on pouvait également noter la présence du représentant  du ministre des mines et de l’énergie du Togo, de l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Togo, des professeurs d’université, des représentants d’ONG, des étudiants et journalistes qui ont tous adhéré à ce projet dont l’objectif est de promouvoir et sauvegarder la biodiversité des sites miniers.