Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1000
Log in

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L’UNIVERSITE DE KARA ET AIMES-AFRIQUE.

échanges de documnts entre Dr Kodom et le professeur Sanda échanges de documnts entre Dr Kodom et le professeur Sanda

Une convention de partenariat a été  signée ce 06 Juillet 2016 entre l’université de Kara  et l’ONG AIMES-AFRIQUE. Le document scellant ce partenariat a été paraphé par les deux hauts responsables des deux institutions à savoir M. SANDA Komla, le président de l’Université de Kara et docteur KODOM, le président-fondateur de AIMES Afrique.

La signature de cette convention ce mercredi  entre AIMES-AFRIQUE et l’Université de Kara a pour objectif de définir les  modalités de collaboration entre les deux structures en vue d’accompagner l’ONG AIMES-AFRIQUE dans la réalisation de ses activités et surtout dans son programme de développement communautaire à savoir le projet  « LES 10 VILLAGES DE AIMES-AFRIQUE » pour des recherches académiques et des études scientifiques dans les différents domaines d’intervention de AIMES-AFRIQUE dans ces villages.

Dix villages sur l’étendue du territoire ont été identifiés par l’ONG comme des villages étant en manque d’eau potable, d’infrastructures scolaire et de santé.

Dans le cadre de cette convention, il s’agira pour l’université de KARA de mettre des étudiants et chercheurs à disposition de l’ONG pour des recherches médicales, animales, des études sur des thématiques liées aux projets de AIMES-AFRIQUE inscrits dans ses six axes stratégiques et accompagner l’ONG à promouvoir la culture de l’excellence et l’émulation en milieu scolaire et universitaire.

En contrepartie, AIMES-AFRIQUE offrira son cadre de travail aux recherches et études des universitaires ; accompagner par des bourses de recherche les meilleurs étudiants et chercheurs ; soutenir les étudiants en fin de cycle dans la rédaction de leur  mémoire et thèse et rester un partenaire privilégié de la jeune université.  Par ailleurs, « la convention va servir de cadre formel  pour une franche et étroite collaboration entre les deux structures  pour des actions d’intérêt mutuel  en encourageant la recherche-action », a déclaré le Dr KODOM

Cette convention, selon le Dr  KODOM « est l’aboutissement d’une réflexion que AIMES-AFRIQUE a mené pour associer les enseignants chercheurs dans ses plans d’action. L’ONG a six domaines d’intervention et pour le projet qui a permis la signature de cette convention, c’est l’axe stratégique No 5 qui concerne le développement communautaire ». Dans les activités communautaires, « on est arrivé à nous rendre compte qu’il faut aller vers des études approfondies pour comprendre la problématique de la pauvreté surtout en milieu rural. Aujourd’hui, n’ayant pas assez d’expertise  en la matière, il a fallut associer ceux qui ont les compétences et donc les universitaires», explique-t-il.

AIMES-AFRIQUE a dix domaines d’intervention qui sont entre autres la santé, l’éducation, le droit des enfants, les activités génératrices de revenu, l’assainissement, l’agriculture, l’élevage et  « la plupart des  villages concernés  sont habités par des paysans dont les activités principales sont liées à l’agriculture et l’élevage et  l’ONG peut apporter son expertise pour ce qui concerne la santé et l’éducation », conclue le Dr KODOM

Pour le professeur SANDA Komla,  « Le partenariat entre l’université et le monde socio-économique est devenu aujourd’hui une exigence du CAMES (Conseil Africain et Malgache des Etudes Supérieures). Ce qui fait que les universités, en plus de leur mission traditionnelle de formation et de recherche, elles doivent désormais s’impliquer d’avantage dans le développement socio-économique et cela ne peut se faire que par des partenariats ».