Log in

Les journalistes africains se lancent dans la sécurisation de l’économie bleue

Un cadre panafricain  de collaboration et de réflexion sur les enjeux de la sécurité maritime vient d’être crée. Il s’agit du réseau des Journalistes Africains pour la Sécurité Maritime (JASEMA). Le lancement dudit réseau s’est fait ce 12 août à Lomé dans le splendide hôtel d’Eda Oba,  et ce,  devant un parterre d’hommes de média venant des quatre coins de l’Afrique.

 

Sensibilisé et formé les populations sur l’importance que revêt la mer dans l’économie et le développement du continent, est l’objectif primordial du JASEMA. En effet, les journalistes conscients des multiples actes de criminalités et de violences qui transitent via la mer, veulent  accompagner les décideurs de nos états à améliorer les statistiques. Ces dernières années les côtes africaines sont classées parmi les plus dangereuses.  Le trafic d’être humains, d’enfants, de pétroles frelatés, de drogues et même le terrorisme l’ont assiégé.

 

Par ailleurs, redonné une nouvelle image aux eaux  africaines tout en faisant d’elles un des leviers de développement économique est la mission du nouveau bureau issue de la synergie des média africains.  Au cours de la cérémonie de lancement 13 personnes sont présentées à la presse au titre de membre  du bureau  dont le président est le togolais Henri Amémiaou Taphagnon.

 

Rappelons que le Togo abritera du 10 au 15 octobre un sommet sur la sécurité maritime. Annoncé pour l’année précédente,  cette rencontre s’avère capital pour tous les Etats membre de l’Union Africaine (UA). L’harmonisation des textes juridiques, la mise en place d’un système de données, l’identification des sources de financements et tous les débats relatifs aux océans et mers africains seront débattus.  « Les activités  de JASEMA ne se limiteront pas à l’organisation du prochain sommet  d’Octobre», a précisé le président du réseau. Le ministre de la communication, de la culture, des Arts et de la formation civique, Guy Lorenzo a quant-à lui exhorté les membres et sympathisants  de JESMA à faire preuve d’un véritable engagement et rigueur dans cette lutte.