Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1000
Log in

Suspension à la CSTT : contre-attaque du bureau

Sébastien Têvi, S G de CSTT Sébastien Têvi, S G de CSTT

Chaque jour qui passe plonge davantage la Confédération syndicale des travailleurs du Togo (CSTT). Au centre de cette crise une affaire de détournement de fonds qui empoisonne la vie de la première centrale syndicale du Togo. A l’origine, un groupe de dissidents accuse le bureau de la centrale notamment le secrétaire général, M. Têvi Sebastien Ayikoué, de détournement  de fonds estimés à plusieurs millions de nos francs. Et le 09 Juin 2015, ce groupe convoque un conseil syndical extraordinaire au cours duquel le bureau et le secrétaire général ont été suspendus. En outre un comité chargé de la gestion transitoire de la CSTT a été mis en place jusqu’au prochain congrès.

Ce lundi, 22 Juin, le bureau de la CSTT, a au cours d’une conférence de presse  appeler les syndiqués au « calme » et les » partenaires sociaux à la vigilance » face à « l’intoxication et à la désinformation ».

La CSTT qui ne reconnait la tenue d’aucun Conseil Syndical Extraordinaire par un quelconque groupe de militants soit disant « GROUPE 2 CSTT », condamne cet acte illégal posé par ces camarades et qui ne répond en rien aux dispositions des statuts de l’organisation.

Elle déplore cet acte qu’elle qualifie de tentative de coup de force et de désinformation.

Pour la CSTT toute personne qui traitera avec ce groupe au nom de la CSTT, le fera à ses risques.