Log in

Une marche pour soutenir les victimes de torture

La date du 26 juin est retenue dans le monde entier comme journée Internationale de Soutien aux Victimes de Torture. Pour marquer l’évènement, l’Association des Victimes de Torture au Togo (ASVITTO) a organisé une série d’activités dont une marche  de solidarité ce vendredi.

En marge de cette journée, cette organisation de défense des Droits de l’Homme  a projeté un film documentaire le lundi  sur les cas de torture enregistrés au Togo entre la période de 2009 à 2013. Outre cette projection, une marche est organisée en ce jour. L’Ambassade de France a servi de point de départ et l’ambassade d’Allemagne, de point de chute. L’objectif selon les organisateurs est d’éveiller l’attention de tous les acteurs sur le respect des droits de l’Homme et en particulier celui des autorités togolaises  sur la non criminalisation des actes de tortures. « Nous voulons, à travers une série d’activités, amener nos dirigeants à respecter les accords, notamment la convention des Nations Unies contre la torture et son protocole facultatif que le Togo a ratifié », a déclaré Atsholy Kao, le président par intérim de l’organisation.  Les sanctions disciplinaires qu’en courent jusqu’à  présent les auteurs de torture sont jugées minimes par l’association. « Pour en finir avec la torture, nous pensons qu’il faut combattre l’impunité. Il faut que l’Etat prenne au sérieux la question de l’impunité pour décourager les auteurs de la torture », a indiqué M. Atsholy.

Une course populaire est prévue le samedi pour clôturer cette série d’activité.