Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1000
Log in

Fin de la 1ère édition du « camp de vacances jeunes d’influence »

Après cinq semaines de « camp de vacances jeunes d’influence », les élèves venant du quartier Attikpa-Kagounou et environnant qui  participent à ce camp se sont séparés ce vendredi 21 Août dernier. La cérémonie de clôture s’est déroulée à l’Ecole primaire publique dudit quartier en présence du représentant du Ministre de l’enseignement primaire et secondaire et du Directeur de l’EPP Attikpa-Kagounou mais aussi du chef  quartier Togbui Dossou.

Le « camp vacances jeunes d’influence » est une initiative de l’association Femme d’influence. Il vise à occuper les enfants qui n’ont pas l’opportunité de partir en voyage pendant les vacances. Plusieurs activités étaient au programme de ce camp à savoir  des jeux, des dessins et même la rédaction d’un livre écrit par les enfants eux-mêmes. Titré « j’aime mon quartier », la rédaction de ce livre s’est faite « Aussi simplement que possible. On a demandé aux enfants d’écrire ce qu’ils aiment sans même qu’ils ne savent on  recueillait leurs écrits et on a mis ensemble pour avoir ce beau livre qui vient du cœur des enfants », a déclaré Mme Ludmilla AKPA, la promotrice de ce camp.

 

Pour Sidonie AITHNARD, co-promotrice du camp donne les motivations, «  nous croyons au futur de notre pays, l’avenir de notre pays se joue à travers ces enfants. On les voit jouer dans la cours de l’école dans l’indifférence mais nous sommes convaincus que de ces enfants sortiront de grands leaders, des hommes et des femmes qui vont porter haut le flambeau de notre beau pays le  Togo. C’est pour ça qu’on a initié ce camp de vacances pour investir dans leur vie dès à présent pour leur permettre de libérer le potentiel qui dorme en eux ».

Vu l’engouement suscité par une telle initiative avec parfois près de 200 élèves, les organisateurs n’entendent pas rester là, elles entendent rééditer l’initiative dans d’autre quartiers et la poursuivre les années à venir.

Notons que le chef quartier et les représentants du ministère de l’enseignement se sont réjoui de l’initiative et ont félicité les initiatrices.