Log in

Rentrée sociale : La STT exhorte ses membres à des prestations de qualité

 

 

 

C’est par un appel à une prise de conscience plus grande et plus forte de tous les travailleurs pour rehausser la qualité et l’image des services publics togolais, que la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) a ouvert sa rentrée sociale, ce 11 septembre.   

« L’apport des travailleurs dans la qualité des services publics », par ce thème retenu pour la célébration de leur rentrée sociale, les responsables de cette centrale syndicale, interpellent les agents publics et fonctionnaires togolais à jouer pleinement leur partition afin de légitimer toutes revendications visant l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.  Pour la coordinatrice générale de la STT, la rémunération du travailleur est intimement liée à la qualité de ses prestations. « La STT est toujours profondément ancrée dans les questions de la rémunération des travailleurs. Après analyse du terrain, nous nous sommes rendu compte que sans la qualité du service que nous offrons à la population, nous ne pouvons pas éternellement aspirer à avoir  une meilleure rémunération au-delà d’un certain degré», a indiqué Nadou Lawson avant d’annoncer qu’au cours d’une prochaine tournée nationale,  la coordination sensibilisera  les travailleurs  sur cet état des choses. Dans la foulée, les responsables de la STT ont informé leurs membres  d’avoir déposer sur la table du gouvernement une plateforme revendicative actualisée. Lequel gouvernement, selon la coordinatrice de la synergie, a clairement signifié au cours d’une discussion qu’il est ouvert à toutes les négociations. Par la voix de son représentant, le ministre de l’emploi a invité les organisations syndicales a  absolument sortir de la logique de l’affrontement et du bras de fer « évitez tous les actes et comportements susceptibles de freiner ou de briser l’élan de redressement économique et social que notre pays a amorcé grâce à l’effort de tous et chacun. Privilégiez en toute circonstance la discussion, la négociation ainsi que le sens de la responsabilité et du compromis » a-t-il déclaré.  

Rappelons que les revendications salariales de la STT sont entre autres le redressement de la grille salariale à 280 points,  l’intégration des 20 et 30.000 francs pour 2015 et  la définition claire d’un plan d’augmentation des salaires pour les années à venir.