Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 990
Log in

« Shitz » !

Rodrigue NORMAN, metteur en scène de la pièce  "Shitz" Rodrigue NORMAN, metteur en scène de la pièce "Shitz"

 

 

 

Cent minutes de rire, de pur plaisir, d’émotions et de poésie.

Cent minutes de scène pendant lesquelles le spectateur voit défiler sous ses yeux,  et à travers 4 acteurs,   cupidité,  cynisme et  mesquinerie qui caractérisent nos  sociétés.  C’est « Shitz » !

Comédie musicale  ou « théâtre chanté », on ne saurait dire avec exactitude le genre exploité par  Rodrigue Norman le metteur en scène. Tout ce dont on peut être sûr, c’est que cette pièce  créée  par Hanock Levin en  1975 n’a rien perdu ni de sa gouaille ni de sa pertinence dans le contexte socio économique actuelle. 

« Shitz », c’est un   Folo Foli – au mieux de sa forme- qui  interprète  Tcharkès  un  jeune officier de l’armée, un cupide  arriviste qui accepte d’épouser  la  grosse et laide  « Spratzi », fille d’un riche entrepreneur,  sous la condition de se  voir confier les entreprises de son beau père. Le jeune homme  qui va vite voir en ce mariage un tremplin  pour se réaliser  n’hésitera pas à donner tous les coups,  même les plus tordus à son beau père, pour s’enrichir en misant sur la guerre. 

« Shitz »  c’est  aussi une farce qui heurte les codes servie  au public, avec de la musique live et du chant. Une belle farce   qui peint  si bien notre société de «  surconsommation »  où Argent,  Pouvoir et  Domination s’érigent en valeur tandis que la Famille,  Mariage et Humanisme sont des notions en voie de disparition.  L’idée est très bien traduite par un Tcharkès négociant  son mariage avec son futur beau père avec la même acuité et intransigeance qu’  un implacable homme d’affaire juif  négociant une affaire et ce jusqu’au jour même du mariage.  Elle est encore plus exprimée lorsque femme, fille et beau fils de Shitz, le personnage principal, espéraient de vive cœur sa mort  - qui pour rejoindre un amant en Californie, qui pour hériter de sa fortune en tant que fille unique ou  pour hériter de toutes ses entreprises en tant que gendre.

 

« Shitz » c’est enfin un spectacle, une musique pour les sens et pour l’âme.  Un voyage dans le temps et dans l’espace, au front et à l’abri. Une preuve que quelque soit l’espace et  le temps, le côté animal de l’humanité ne guette  qu’une petite  occasion pour se manifester.

 

                                                                                                            Raph