Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1000
A+ A A-

Burkina Faso : Le Président de la transition Michel Kafando retenu par la garde présidentielle

le président de la transition Kafando Michel le président de la transition Kafando Michel

Le Président de la transition au Burkina Faso, Michel Kafando et le Premier ministre burkinabè le colonel Yacouba Isaac Zida  ont été pris en otage en milieu d’après-midi de ce mercredi 16 septembre 2015 par des éléments du régiment de la sécurité présidentielle (RSP). Ils sont gardés dans un camp militaire. Cette prise d’otage qualifiée de « coup d’état » par l’ancienne opposition au régime défunt de Blaise Compaoré renversé en octobre dernier est intervenue alors que le gouvernement était réuni en conseil des ministres.

« La nation est danger », a déclaré Cheriff Sy, le président du parlement de la transition.

Ce « coup d’état » intervient au moment où le Conseil national de transition avait recommandé la dissolution de la RSP.

Des négociations sont en cours avec la haute hiérarchie de la RSP pour la libération des otages.

Le Mouvement « Balai citoyen » fer de lance de la révolution qui a chassé Blaise Compaoré a appelé la population à descendre dans la rue. En début de soirée, les militaires ont tiré près du palais de Kosyam pour disperser les manifestants qui exigeaient la libération du Président et du Premier ministre. Les militaires ont attaqué des radios libres.

La communauté internationale a condamné ce coup d’Etat et exigé la libération des otages.

Le peuple burkinabè devra élire dans le 11 octobre prochain un nouveau président.