Log in

Interview : Magloire DOCHAMOU, Directeur Général SAHAM ASSURANCE.

 «  Nous travaillons à améliorer le délais des règlements des sinistrEs, déjà l’un des plus courts du marché ».

 

En 2014, COLINA devenait SAHAM ASSURANCES afin d’ «affirmer davantage » le leadership de la compagnie  sur le secteur d’assurances en Afrique. Deux ans après, alors que le groupe est devenu le premier assureur panafricain en déhors Afrique du Sud, revendiquant grâce au  nouveau partenariat avec  SANLAM SANTAM SAHAM  le statut de numéro 1 en Afrique avec la plus forte présence géographique et  un volume d’émissions en croissance régulière, sa filiale togolaise s’est lancée dans l’accentuation de l’innovation sur le marché. FOCUS INFOS a rencontré son directeur général, monsieur Magloire DOCHAMOU, pour faire le bilan des activités de la société qu’il dirige et aborder avec lui l’actualité de son secteur. Lecture !

 

Focus Infos : A quelques jours de la fin d’année, quel bilan faites-vous de vos activités sur ces 12 derniers mois?

 

Magloire Dochamou : Je tiens avant tout propos à remercier les autorités politico administratives du Togo pour la création du cadre qui permet aux sociétés comme les nôtres d’exercer leurs activités dans la quiétude tout en contribuant à la création de la richesse.

Pour en revenir à votre question, je dois dire que l’année 2016 qui s’achèvera dans quelques jours s’est globalement bien déroulée pour SAHAM Assurance avec le renforcement de notre positionnement sur certains segments de notre activité comme l’assurance automobile et une probable croissance de nos émissions de 2015 à 2016. Je dis probable car nous avons encore des opérations à effectuer avant de déclarer les émissions définitives de la société pour 2016 qui devraient être connues au plus tard le 31 mars 2017.

Par ailleurs les indicateurs financiers de la société notamment les ratios de couverture des engagements et la marge de solvabilité sont en nette amélioration ;  toutes choses qui doivent rassurer tous nos assurés qui nous font confiance quant à la solidité financière de notre société commune.

 

C’est donc une année qui est globalement positive et c’est le lieu  de remercier toutes les personnes qui nous font confiance,  notamment les assurés directs de même que les intermédiaires que sont les courtiers, nos agences et tous les autres prescripteurs d’assurance avec lesquels notre société collabore. Je n’oublie pas les partenaires que sont les prestataires santé ( Cliniques, opticiens, pharmacie etc.) avec qui nous travaillons ensemble pour offrir aux populations togolaises, nous l’espérons pour le plus grand nombre, des services d’assurance de qualité en rapport avec nos engagements.

 

FI : Vous avez lancé une série de produits et services nouveaux sur le marché ces derniers mois ; quel accueil le public leur a-t-il réservé ?

 

MD : Effectivement,  nous avons lancé depuis l’année dernière et pour la première fois au Togo, l’assistance automobile et en 2016 notamment en juin, un produit dénommé Complémentaire Santé à l’intention des fonctionnaires de l’Etat Togolais déjà assujetti à l’INAM.

Le constat que nous faisons globalement est que les populations ont soif d’innovations et veulent en finir avec la routine. C’est ce que nous leur avons apporté à travers un mécanisme professionnel d’assistance automobile et la couverture complémentaire santé des fonctionnaires.

De quoi s’agit-il?

Par l’assistance automobile, SAHAM Assurance accompagne ses assurés dès la survenue d’un accident. Les prestations de SAHAM partent de l’aide au constat amiable, l’alerte à la protection civile à la fourniture de véhicule de remplacement en passant par le remorquage du véhicule assuré.

La complémentaire Santé quant à elle permet au fonctionnaire Togolais le rachat du ticket modérateur laissé à sa charge par l’INAM, à hauteur de 80; 90 voire 100%. Cette dernière garantie permet d’améliorer le niveau de couverture des fonctionnaires ainsi que leur famille à travers les formules ECO, Liberté et Confort.

 

Alors que l’assistance automobile est rentrée pratiquement dans les habitudes de nos assurés qui en sont très satisfaits,  ce qui a impacté  positivement nos émissions dans la branche automobile, nous en sommes à la phase de sensibilisation des fonctionnaires quant à la souscription de la complémentaire santé.

C’est le lieu pour moi d’ailleurs d’inviter tous les fonctionnaires Togolais à souscrire massivement à l’une des trois options de la complémentaire Santé afin de mieux couvrir sa famille contre le risque Santé. En effet notre démarche est totalement complémentaire à l’option de base que propose l’INAM et vise le rachat du ticket modérateur laissé à la charge de l’assuré par l’INAM.

 

FI : Les assurés se plaignent généralement que les compagnies sont peu diligentes  à la survenance des sinistres et plus promptes à encaisser les primes. Quel engagement prend SAHAM sur cette question ?

 

MD : SAHAM Assurance Togo est une société dont la signature est «Avancez librement». C’est dire que pour nous, le règlement des sinistres est essentiel puisque malheureusement, c’est à cette occasion que nos assurés peuvent vérifier la qualité des prestations de leurs assureurs. J’aurai l’occasion de présenter les résultats de la société et ses niveaux de paiement de sinistres en 2016, mais retenez d’ores et déjà qu’à SAHAM, il n’y a pas de place pour le dilatoire. En effet,  dès que les dossiers sont complets et l’accord de notre assuré ou des victimes obtenus, le règlement des sinistres intervient rapidement.

 

Cependant nous ne nous satisfaisons pas encore du délai de règlement qui déjà est l’un des plus courts du marché Togolais des assurances mais nous travaillons à l’améliorer pour le bonheur des assurés et bénéficiaires de contrats d’assurance.

Il convient par ailleurs de souligner dans un cadre général,  que les retards dans les paiements de sinistres ne sont pas imputables de tout temps aux assureurs car beaucoup d’acteurs interviennent dans le processus de règlement des sinistres.

Le manque de communication des assureurs tant à rejeter toute la responsabilité des retards sur les assureurs alors que des goulots d’étranglements existent à plusieurs niveaux et notre rôle est de les lever pour faciliter les règlements des sinistres. Nous y travaillons ardemment en tant que SAHAM mais également au sein de la corporation des assureurs.

 

FI : En 2014, le Groupe COLINA devenait SAHAM Assurance, pour disiez-vous, « relever les  défis futurs et affirmer davantage votre leadership du secteur d’assurance en Afrique. » Diriez-vous deux ans après que ce changement a été un plus pour le groupe ?

 

MD : Il serait à notre avis trop prétentieux de dire qu’en deux ans nous avons déjà atteint tous les objectifs. Mais force est de constater qu’en deux ans beaucoup de choses ont été faites tant au niveau du groupe que de la filiale du Togo.

En outre, le Groupe SAHAM est devenu le Premier Assureur Panafricain en déhors de l’Afrique du Sud. Mieux avec le nouveau partenariat avec le groupe SANLAM SANTAM, SAHAM revendique à juste titre le statut de numéro 1 en Afrique avec la plus forte présence géographique, un volume d’émissions en croissance régulière.

Au niveau du Togo, le changement de marque et tout l’accompagnement y afférent nous a permis d’accentuer l’innovation sur le marché.

 

A ce niveau,  l’introduction de l’assistance automobile dès 2015, a été très appréciée par les populations togolaises au point que certains de nos concurrents face à la saignée enregistrée au niveau de leurs émissions,  ont été obligés de nous imiter en proposant des services d’assistance.  Mais nous pensons que les populations ne sont pas dupes et sauront faire le choix entre l’Original et la photocopie.

En sus de l’assistance automobile,  on peut citer la complémentaire santé et surtout l’amélioration de la cadence de règlement des sinistres tant en automobile qu’en santé et la communication autour de nos produits; ce qui a permis de rompre comme nous le disions tantôt, avec ce silence presque coupable des assureurs qui n’arrivent pas à expliquer le contenu de leur produit afin de susciter l’adhésion du public.

Bref en deux ans, le Groupe SAHAM  a révolutionné  le secteur des assurances en Afrique et nous pensons que le meilleur est à venir.  C’est pour être les témoins privilégiés de cette révolution qui n’est qu’à son début que nous invitons les assurés à souscrire sans plus attendre à leurs contrats d’assurance à SAHAM Assurance.

 

FI : Comment se porte le secteur des assurances au Togo ?

MD : Ecoutez, des voix plus autorisées que la mienne pourront certainement mieux répondre à cette question mais de notre position, on peut juste dire que nous notons certaines avancées mais le taux de pénétration des assurances reste faible.

 

Cette situation n’est pas de nature à améliorer la capacité de collecte de l’épargne des assureurs afin de contribuer davantage au financement de l’économie togolaise. Il est souhaitable en effet que des actions de sensibilisation soient menées en direction des populations afin d’améliorer leur niveau de souscription des produits d’assurance en général.

Nous sommes convaincus que les assureurs peuvent contribuer davantage au financement de l’économie si le taux de pénétration de l’assurance s’améliore dans le pays.

 

FI : Que représente votre compagnie dans ce secteur, en termes de part de marché, de chiffres d’affaires, d’emplois etc.….

 

MD : Je vous remercie pour votre question qui me permet de dire ceci. En 2015, grâce à la qualité de nos prestations (Innovations et règlements des sinistres, SAHAM Assurance Togo a enregistré, une part de marché en hausse de 25.9%, soit un chiffre d’affaires de 7.179 milliards. 

Grâce à ses résultats, SAHAM Assurance a occupé la première place dans toutes les branches d’activités IARDT sauf la santé ou nous sommes numéro 2.

 

En 2016, les emplois directs créés par SAHAM Togo s’élèvent à 60 environ avec des ramifications qui peuvent la porter à 100 emplois si nous intégrons les agences situées sur le territoire national.

 

FI : Monsieur le Directeur Général, ces deux dernières années SAHAM

 

Togo a été identifié comme la compagnie la plus innovante. Que doivent attendre les populations togolaises pour 2017?

 

MD : Effectivement SAHAM Assurance s’est fixé entre autres objectifs de créer des produits innovants répondant aux besoins des populations. C’est ce que nous allons

continuer de faire en 2017 et les populations doivent se sentir privilégiées car nous avons déjà de nouvelles solutions pour elles et comme d’habitude nous allons être les premiers à le faire.

 

 

FI : Nous avons appris récemment que la famille SAHAM s’est agrandie au Togo. Pouvez-vous nous en dire plus?

 

MD : Effectivement la famille SAHAM s’est agrandie au Togo car en octobre 2016, notre nouvelle filiale SAHAM Vie Togo, a été agréée  par la Commission Régionale de Contrôle des Assurances ( CRCA ) lors de sa 85ième session tenue à Ouagadougou pour pratiquer les opérations d’assurance Vie dans les branches Vie - Décès et Capitalisation.

Cet agrément qui traduit la confiance de la plus haute instance de régulation du secteur des assurances en zone CIMA, au groupe SAHAM et singulièrement à SAHAM Assurance Togo, a été entériné par l’arrêté numéro 186/MEF/CAB/DA du  Ministère de l’Economie et des Finances de la République du Togo.

 

Avec cet agrément, SAHAM se donne les moyens d’offrir des solutions complètes tant en Vie qu’en Non vie à ses assurés et c’est cela aussi les innovations que nous évoquions supra.

On va dire que 2017 à déjà commencé à SAHAM puisque nous leur permettons désormais de s’assurer chez un seul et même assureur  avec naturellement tous les avantages y afférents.

Nous invitons les populations togolaises à venir massivement dans nos bureaux à Lomé et sur toute l’étendue du territoire pour souscrire aux produits d’assurance sur la vie.

Rappelons que le Siège de SAHAM Assurance est sis, Rue du Commerce, 10 Avenue Sylvanus Olympio.

 

FI : Un vœu pour l’année qui vient ?

 

MD : Cher Monsieur, je voudrais à l’issue de cet entretien, remercier tous nos assurés, nos partenaires et les intermédiaires d’assurance que sont les courtiers et les agences générales pour leur soutien et la confiance qu’ils placent en SAHAM Assurance Togo.

Nos remerciements vont également à l’endroit de la tutelle pour son accompagnement. Nous tenons à les rassurer tous quant à notre engagement et notre volonté d’œuvrer davantage pour que la nouvelle année soit encore plus fructueuse que celle finissante. Enfin nous voulons souhaiter par anticipation, une très bonne et heureuse année 2017 à tout le peuple togolais et plus particulièrement à nos assurés.

 

Je vous remercie.