A+ A A-

Assurance : 7/10 des assurés satisfaits des prestations de l’INAM

Il y a bientôt six ans, les Togolais (les fonctionnaires, les agents des collectivités locales, les militaires retraités et actifs et les retraités de la fonction publique) font l’expérience de la couverture sociale.  Pour mesurer l’impact des actions menées jusque-là par cette couverture sur les usagers, l’Institut national de l’assurance maladie (INAM)  a commandité une enquête de satisfaction auprès de ces derniers.

Les résultats de cette enquête ont été présentés ce 23 Janvier 2018 à Lomé. Réalisée par le cabinet « Afrik Survey », une filiale du groupe « Ad Kontact », l’enquête a pris en compte des cibles clés : les assurés, les employeurs et les prestataires. Elle a permis à l’INAM de voir le taux de satisfaction de tous ces différents groupes. Il est de 76,6 % pour les assurés, 71,7 % pour les employeurs et de 66.4 % pour les prestataires.

La restitution de cette enquête basée sur plusieurs critères a fait ressortir, aussi bien des points de satisfaction que ceux à améliorer notamment la qualité-prix, la communication. Ces résultats permettront à l’INAM d’améliorer ses acquis.

« Loin de prendre vos critiques et réclamations comme des obstacles, elles constituent plutôt des facteurs de motivations qui nous amènent à nous remettre en question et rechercher des solutions idoines aux difficultés qui surviennent dans la mise en œuvre de l’assurance maladie », a estimé le Directeur général de l’INAM, Mme DOSSOU-D’ALMEIDA Myriam pour qui, la démarche de l’Institut s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue en mettant  l’accent particulier sur la qualité. Car a-t-elle souligné, « c’est ensemble que nous allons construire une assurance maladie viable  pour les générations d’aujourd’hui et de demain. Une assurance qui fera soigner nos arrières petits enfants quand ils seront à la retraite se doit de veiller à la satisfaction de toutes les parties prenantes ».

En fin 2013, une première enquête de satisfaction avait été réalisée par l’Institut. Elle montrait à l’époque des points de satisfaction  sur les trois premières années mais sur la quatrième année, les résultats sont tombés en dessous de la moyenne.

Selon les chiffres, avec 7% de prélèvement mensuel sur le salaire des agents de l’Etat, 267.000 Togolais bénéficient donc des services de l’INAM. Avec cette structure, les autorités politiques togolaises veulent parvenir à l’assurance maladie universelle d’ici quelques années.