Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 986
A+ A A-

Pénurie de ciment au Togo : CIM TOGO donne des raisons

camion chargeant du ciment camion chargeant du ciment

Depuis quelques temps, le marché togolais est confronté à une pénurie de ciment. Une situation qui ne dépend pas de la société CIM TOGO-une des sociétés productrices de ciment au Togo- a tenu à réaffirmer le samedi 21 février 2015 M. Jean Adoléhoumé,  le responsable Administratif et des Ressources humaines à CIM TOGO.

Se défendant de privilégier les exportations au détriment du marché local, M. Adoléhoumé trouve que cette situation est beaucoup plus liée à des raisons conjoncturelles.

« Vous savez qu’en saison sèche beaucoup de travaux de constructions se font  entrainant une demande accrue cyclique du ciment. La deuxième raison est que nous sommes face au diktat des transporteurs pour qui le prix du transport de ciment ne les avantage pas et ils refusent d’aller dans certaines zones. Troisième raison ; nous sommes en pleine  saison de récolte du coton et en même temps il y a les bateaux d’engrais qui accostent. Ce sont des produits qui  proposent des prix plus intéressant aux conducteurs par conséquent ces derniers préfèrent se tourner vers ceux-ci ce qui entraine moins de camions pour le transport du ciment », a énuméré M. Adoléhoumé.

Le ciment est produit au Togo par trois sociétés or ces derniers temps deux de ces sociétés traversent une crise ce qui n’est pas sans conséquence sur la production.

 « Chez les concurrents, il y a eu des mouvements sociaux entrainant blocage de la production et chez un autre une panne sévère du broyeur avec à la clé diminution de la production. Alors sur le territoire national, il n’y a que CIM TOGO pour produire forcément il y a manque et puis il y a aussi les grands travaux », a poursuivit le responsable de CIM TOGO.

« Notre intérêt n’est pas qu’il y ait pénurie et que les clients se détournent de nous. Notre intérêt c’est d’inonder le marché pour faire baisser les prix » a continué M. Adoléhoumé pour qui, plus de 71% de la production de sa société est écoulée sur le marché national.

Si la pénurie est liée à un manque de camion pourquoi CIM TOGO ne pouvait pas disposer de ses propres camions pour acheminer la production ? M. Adoléhoumé a été clair, le métier de CIM TOGO est de produire du ciment et de le vendre. CIM TOGO ne fait pas du transport, le transport c’est un autre métier. Néanmoins, avance-t-il, CIM TOGO a une cinquantaine de distributeurs agrée sur tout le territoire qui ont des camions.

Il demande alors à ces transporteurs de faire un effort pour les accompagner et à l’Etat aussi à accompagner ces transporteurs.

Mais en attendant, depuis samedi, la société a organisé une « opération choque » d’acheminement du ciment à l’intérieur du pays pour faire face à la pénurie. En tout une cinquantaine de camions d’immatriculation nigérienne transportant chacun 36 tonnes de ciment  sont mobilisés pour cette opération.

« On a mobilisé une cinquantaine de camions d’un de nos partenaires du Niger pour pouvoir inonder le Nord jusqu’à Dapaong pour que l’hinterland puisse avoir du ciment ».

 

La société CIM TOGO a été fondée en 1969. Ses installations comprennent trois lignes de broyages, quatre ensacheuses et un système de chargement en vrac d’une capacité de production de 750 000 T/an.