Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 986
A+ A A-

Les Togolais favorables à l’organisation des élections locales

Depuis 1986, le Togo n’a plus organisé des élections locales. Les maires sont depuis nommés par l’autorité centrale. Or selon un sondage réalisé par Afrobaromètre et rendu public ce 25 février 2015, près de huit Togolais sur dix soit (77%) estiment que les maires doivent être élus.

Neuf togolais sur dix soit (86%) sont d’accord que la gestion des services comme le maintien de la propreté de la communauté, la protection des cours d’eau et des forêts, la gestion des écoles et des centres de santé soient confiés à ces élus locaux.

Selon un autre résultat rendu public concernant la perception des Togolais sur le travail de la CENI. Il ressort que  seuls deux togolais sur 10 font confiance à la CENI.

Pour ces Togolais lors des élections le décompte des voix est inéquitable, il y a des menaces dans les bureaux de vote, et on fait soudoyer des électeurs.

47% des Togolais, estiment que les médias ne couvrent pas équitablement les candidats alors que 45% disent que les voix ne sont pas équitablement comptées.

Alors, les sondés suggèrent que le processus électoral gagnerait en crédibilité avec l’implication d’une part des religieux et des intellectuels et d’autre part celle des partenaires au développement.

Afrobaromètre est un réseau de recherche non partisan qui mène des enquêtes d’opinion publique sur la démocratie, la bonne gouvernance et les conditions économiques.