Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 989
A+ A A-

BASKETBALL: Yves Da- SILVEIRA, le futur porte-flambeau du Togo

 

 

 

Double  champion  national  des  cadets (2012, 2013), vice-champion de la catégorie junior (2014), meilleur joueur du camp (2015) Triner Lawson Séraphin,  à 17 ans,  le joueur de l’équipe nationale junior de basket de Togo, Yves  Da-SILVERA  est  promis  à une belle  et  brillante carrière  sportive.     Portrait

 

Né le 11 février 1998 à Lomé, Yves  Da-SILVERA  est  issu d’une famille modeste de trois enfants. Sociétaire du centre de formation Swallows, où il a franchi les catégories minimes et cadettes, il y évolue actuellement chez les juniors. Du haut de ses  1m78  pour  58.6 kg, c’est un jeune très discret, posé  et élégant  qui nous a  confié son admiration  pour  Stephen Curry,  un  joueur de la NBA (Golden State Warriors)  et actuel  meilleur basketteur de la planète.   Outre leur ressemblance physique, les nombreux  fans que draine déjà  Yves,  estiment  que ses  dribles, shoots  et  gestes  font référence à l’Américain. Au point où,  le jeune  Da-SILVERA  est  surnommé le « sniper ». Dans ce sport multidirectionnel, le jeune talent ne manque jamais de lucidité pour choisir les bons gestes  aux bons moments. Ainsi, il fait fréquemment usage de cette capacité, à lui tout seul, de changer la tournure des matchs en faveur de son équipe.  

Pourtant, la découverte  du sport  de Michael  Jordan  par le togolais n’était qu’un  hasard. « Très tôt,  je m’exprimais  très bien sur les terrains de football. A 12ans, alors que j’accompagnais  mon frère jumeaux, lui  fanatique du basketball,  à une de ses séances d’entrainement, j’ai  fini par lui chiper  son  destin », nous confie-t-il avec humour.  En effet,  un seul  réflexe a  suffi  pour  que le coach SALOU  Omar  de  swallows  invite le  jeune spectateur à l’entrainement  du club.  Le technicien  ne s’était pas trompé. Puisque la mayonnaise a très vite pris. « Je me suis rapidement  confronté  à une star  en devenir. A la fois un fin dribleur et un excellent shooter  à  trois points. Depuis les minimes, il paraissait déjà plus talentueux que son frère jumeau  Yvon et  faisait  une nette  différence  devant  tous  les jeunes de son âge », se rappelle son entraineur.  Evoluant  au poste 1 (meneur)  et au poste 2  (ailier shooter),  Da- SILVERA  a fait ses preuves  au plan local mais aussi récemment à l’international. 

En 2015, il est convoqué en équipe nationale junior  pour défendre  les couleurs du Togo au tournoi  « trois contre trois » à Lagos au Nigéria.   A cette compétition sous régionale qui a regroupé cinq pays (Togo, Ghana, Bénin, Burkina Faso et le Nigéria), le jeune togolais remporte le trophée de meilleur shooter à trois points. Il  a également  été classé parmi les cinq meilleurs joueurs du tournoi de Lagos.

Très aguerri  sur le plan offensif, juste âgé de 17 ans, plusieurs  techniciens du basketball  prédestinent  l’actuel sociétaire  de Swallows  à une brillante  carrière  internationale, tout tant reconnaissant  que le joueur  doit  encore s’exercer sur le plan défensif.   Cependant, une autre de ses difficultés actuelles est le jumelage de  son désormais sport de rêve avec ses études. Mais il promet tout faire  pour atteindre le sommet de cet art. «  Pour l’instant, je suis élève en classe de 1ere littéraire à l’école Notre Dame des Apôtres. Face aux exigences du basketball par rapport à la régularité dans  les entrainements, les choses semblent être compliquées pour moi. Néanmoins, je suis conscient que le basket est également un sport réservé aux  intellectuels. Tout comme ces grands noms du championnat Américain (NBA), je pense faire autant de sacrifice pour y arriver. Cela semble être un rêve d’enfant mais je suis encore assez jeune  pour y arriver», rassure le champion togolais. 

Du 17 au 29 août 2015, après avoir participé au camp Triner Lawson Séraphin,  du nom d’un monument  du  basket  togolais,  ce jeune talent  est  sélectionné  comme  meilleur joueur de la formation.   A ce titre, il représentera le Togo au Camp international de Basketball  organisé par l’emblématique basketteur français  Tony  PARKER.  Pour rappel, le camp Tony  PARKER se déroulera  en juin prochain en France.  C’est  un rendez-vous  annuel  auquel  managers, sponsors, centres de formations et clubs du monde entier, offrent des opportunités  de réussite aux excellents parmi  les 280 participants.     

Le jeune reste donc serein, mais très ambitieux. Nul doute qu’il fera bientôt rêver les amoureux du basket togolais.