La convocation du corps électoral est un « amusement » pour Jean-Pierre Fabre

0
98

(24hinfo)- Les choses  se précisent pour la tenue le 20 décembre prochain  des législatives.  Jeudi, le Conseil  des ministres  a convoqué officiellement le corps électoral.  Pour M. Fabre  cité par   RFI ce jour   il s’agit d’un amusement.

D’après  cet ancien cadre de l’UFC,   si la Cédéao, organisation sous-régionale  qui assure actuellement  la   facilitation dans la crise Togolaise veut passer par les élections pour régler la situation,  elle doit œuvrer pour un processus  non contestable.

« Laissez-les s’amuser à penser que les élections auront lieu le 20 décembre. Est-ce une élection pour résoudre la crise ou une élection ordinaire ? », s’est exclamé M. Fabre pour qui, si la « Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) veut amener les Togolais à un règlement de la crise par des élections, elle doit tout mettre en œuvre pour que ces élections soient  non contestables ».

  La coalition  exige la reprise  du processus électoral une fois que ses 8 représentants désormais au complet rejoindre le train de la Commission électorale nationale indépendante.   Une demande qui a peu de chance d’être  acceptée par le gouvernement.
Dans la foulée, la CENI a lancé l’appel à candidatures.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-neuf − 14 =