La traite des personnes expliquée aux élèves du CEG Avénou

0
391

L’Association des femmes pour l’épanouissement des enfants (ASFEEN) poursuit sa campagne de sensibilisation sur la traite des personnes. Ce mercredi 18 Avril, elle était au Collège d’enseignement général (CEG) Avénou. Là les élèves de la classe de 6ème ont été entretenus sur le sujet. Les échanges ont porté sur le thème : « De la traite des personnes et du trafic illicite des migrants». Ce thème a permis aux responsables d’ASFEEN d’expliquer aux élèves ce qu’est une traite des personnes, comment la prévenir et les structures à alerter lorsqu’on a connaissance d’un tel trafic.
« J’ai beaucoup aimé ce débat, ça m’a beaucoup intéressé. J’ai appris sur la traite des personnes et j’ai eu beaucoup d’informations qui vont me servir et si demain je vois une personne qui est dans cette situation ça va me servir », nous a confié à la fin de la rencontre Léa Pitcholo .
Pour sa camarade Afantodji Merveille souligne qu’elle retient que la maltraitance des personnes n’est pas une bonne chose et nous devons dénoncer ceux qui s’adonnent à ce genre de pratique. Et de continuer : « Dans mon quartier il y a un de mes voisins, elle a ramené une jeune fille du village avec la promesse faite à ses parents qu’elle va l’inscrire à l’école. Mais une fois que l’enfant est arrivé, elle ne subissait que de la maltraitance et n’a jamais été à l’école. Chaque jour elle dormait tard et se réveillait déjà à 3 h. Mais dans la journée après avoir accompli ses tâches si elle est fatiguée et dort, sa patronne la frappe et un jour l’enfant a fugué ».
Le professeur d’Histoire et géographie dudit collège, M. Belei note l’intérêt que les élèves ont pour le sujet. Il promet en tant qu’enseignant qu’ils vont poursuivre la sensibilisation dans les classes et au-delà.
Notons que la traite des personnes selon le code pénal togolais est le fait de recruter, de transporter, de transférer, d’héberger ou d’accueillir des personnes, par menace de recours ou le recours à l force ou à d’autres formes de contrainte, par enlèvement, fraude, tromperie, abus d’autorité ou d’une situation de vulnérabilité ou par l’offre ou l’acceptation de paiements ou d’avantage pour obtenir le consentement d’une personne ayant autorité sur une autre aux fins d’exploitation.
Créée en 1999, l’Association des femmes pour l’épanouissement des enfants (ASFEEN) a pour but d’œuvrer pour l’épanouissement intégral de l’enfant et à l’autonomisation de la femme.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatorze − 5 =