Pour la désertion d’un nageur, la Fédération togolaise de natation sanctionnée.

0
5152

C’est décidément la saison des sanctions dans le sport togolais. Après la suspension des premiers responsables de la fédération de boxe, de sport de glisse et d’un ancien président du Comité national olympique (CNO), c’est au tour de la fédération togolaise de natation et de sauvetage (FETONAS) d’être sanctionnée. En effet, lors des championnats du monde de natation organisés à Budapest (Hongrie) du 14 au 30 juillet 2017, un athlète nageur togolais s’est porté manquant, disparaissant dans la nature sans laisser de traces. Presqu’un an plus tard, au vu de la lettre d’explication fournie par la FETONAS au CNO, et tenant compte de ce que celui-ci considère comme le niveau de responsabilité du président de la FETONAS et chef de la délégation du Togo à ces championnats, le bureau exécutif du CNO réuni en session extraordinaire le 25 mai dernier, par 08 voix pour sur les 10 membres présents, a infligé à ce dernier, monsieur Kwami Kpossi, un avertissement. Il a également décidé de retirer à la FETONAS toute voix délibérative lors des réunions du conseil d’administration du CNO pour une période de six (06) mois.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois × cinq =