PROMOTION DE LA SANTé : Les patrons de presse s’engagent à vulgariser le code de la santé publique

0
435

Pour permettre aux différents acteurs de s’approprier les dispositions pertinentes du   code de la santé publique du Togo, l’Association Internationale des Médecins Pour la Promotion de l’Education et la Santé en Afrique (Aimes Afrique) a initié une série d’ateliers à leur adresse. . Du 17 au 18 mars dernier, c’était au tour des patrons de presse d’être outillés sur ledit code.

Il est notoire qu’au Togo, en terme de disposition légales, un arsenal juridique étoffé existe mais ses outils sont confinés dans les tiroirs, méconnus parfois par les acteurs sensés le mettre en pratique. Le cas le plus patent est celui du code de la santé publique, adopté et promulgué depuis 2009.

Ils étaient au total 27 patrons de presse de différents types de medias, venus de toute l’étendue du territoire national réunis à l’initiative du Conseil National des Patrons de Presse(CONAPP) et de l’ONG Aimes Afrique. Au programme, deux jours de travaux sur le thème : Engagement des patrons de presse du CONAPP dans la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable liés à la santé, vulgarisation du code de la santé publique du Togo.

L’objectif de la formation est de former les patrons de presse pour une meilleure promotion de l’éducation pour la santé à travers leurs organes et surtout les outiller par rapport au contenu du code de la santé publique au Togo.

Ainsi, pendant les deux jours, les patrons de presse ont été à l’école des concepts fondamentaux de la santé, des déterminants de la santé, des principes du droit à la santé et du concept ville et santé. Ils ont été également entretenus  sur les questions de réseautage, de marketing social et de plaidoyer.

Pour Jean-Paul Agboh Ahouélété, président du CONAPP, cette formation rentre dans le plan stratégique du 2014-2018 du CONAPP dont l’objectif est de renforcer les capacités des patrons de presse membres du CONAPP pour que ceux-ci puissent assumer la responsabilité qui est la leur au sein de leur société, indispensable à l’atteinte à l’horizon 2030 des ODD.

« Le code de la santé est un très bon document dont les dispositions sont malheureusement méconnues par l’ensemble des acteurs » a indiqué Dr Michel Kodom, président de l’ONG Aimes Afrique au début de la formation. Pour permettre à ces ensembles de maitriser le code de la santé, Aimes Afrique a initié une série de formations destinées aux agents de la santé, aux élus locaux, aux agents de santé communautaire, aux hommes de médias etc.

La formation des patrons de presse vient mettre fin à la série de formations initiées par Aimes Afrique en vue de vulgariser le code de la santé. La formation de Kpalimé s’est terminée par un engagement ferme des patrons de presse à vulgariser le code de la santé publique et à promouvoir la santé. Tous les participants ont signé un mémorandum les engageant à vulgariser le contenu du Code de la Santé publique au Togo à travers des articles dans les colonnes de leurs organes respectifs.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

treize + 13 =