Togo : Boukpessi renvoie la marche du PNP à Togblékopé

0
142

Le PNP, parti national panafricain ne marchera pas le 13 avril prochain dans 10 villes du Togo. Le ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi a dans sa lettre-réponse adressée à la formation politique limité à trois villes la manifestation à savoir, Lomé, Afagnan et Sokodé. Dans la capitale, le ministre a modifié les itinéraires et renvoyé la marche à Togblékopé (banlieue nord de Lomé).

Le ministre a motivé sa décision par deux raisons : risque de trouble à l’ordre public et le nombre limité de forces de sécurité pour accompagner les cortèges.
« Comme vous l’avez remarqué vous-même, la plupart des voies, places et quartiers que vous comptez emprunter au cours de votre manifestation du 13 avril 2019 ont fait l’objet d’utilisation pour les marches de la coalition des 14 dont le PNP fait partie, durant 7 mois », souligne le ministre, qui poursuit, « et comme il avait été porté à votre connaissance, depuis un certain temps, les riverains de ces différents lieux nous ont indiqué qu’ils ne sont plus prêts à supporter le passage de cortège de manifestants. Il est évident qu’une telle situation peut entraîner des troubles à l’ordre public si des manifestations se produisent dans ces lieux au mépris des préoccupations soulevées par les riverains concernés ».

Par conséquent, le ministre a opposé son refus aux itinéraires du PNP et recommandé deux autres avec point de chute le terrain de la maison des jeunes de Togblékopé.
Pour l’intérieur du pays, le ministre Boukpessi a donné son veut vert aux marches de deux villes uniquement se fondant sur l’effectif limité des forces de sécurité pour accompagner les cortèges.

Le PNP avait prévu manifester pour exiger les réformes avant toutes élections.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux × 2 =