Accueil Economie Un crédit de 5 milliards Fcfa de la BAD au CERFER

Un crédit de 5 milliards Fcfa de la BAD au CERFER

0
194

Opérationnel depuis près de 40 ans, le Centre Régional de Formation pour l’Entretien Routier (CERFER), mis en place à l’initiative des pays membres du Conseil de l’entente forment pour les pays membres, des techniciens et techniciens supérieurs spécialisés dans le domaine de l’entretien des routes, de la maintenance et de la gestion des engins utilisés dans la construction des routes.

Ce centre de formation abrité par le Togo aura une solution au problème financier qui est resté jusque-là le handicap majeur pour son bon fonctionnement. il bénéficiera dans les prochains jours d’un crédit de de 5 milliards Fcfa de la Banque Africaine de Développement (BAD).

L’information est donnée par le secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente Patrick Kouame, reçu en milieu de cette semaine par le Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé.

Le CERFER est une des institutions spécialisées du Conseil de l’Entente créée le 18 mai 1970, par la Convention N° 09/CE/FONDS/CA/70 signée entre les cinq Etats du Conseil de l’Entente et a pour vocation de former les agents capables d’intervenir dans les actions de l’entretien des infrastructures routières et de la maintenance du matériel y lié.

Le CERFER est la transformation de l’ancien Centre de Formation pour l’Equipement Lourd CEFEL, mis en place en 1963 à Lomé (République Togolaise) grâce à une coopération bilatérale entre les gouvernements des Etats-Unis, par l’intermédiaire de l’USAID, et le Togo, dont il hérita le matériel et les structures.

Le conseil de l’attente est constitué de cinq pays dont le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo.

Commentaire

Commentaires

AUCUN COMMENTAIRE