2 ans déjà pour ‘’SOS DOCTEUR TV’’ : un bilan satisfaisant et des perspectives

0
145

La 1ère télé web 100% santé, née en août 2020, SOS DOCTEUR TV fête déjà ses deux ans d’existence. Une aventure extraordinaire sur un bilan positif. Les premiers responsables de cette chaîne, disponible depuis le 14 mars dernier sur les bouquets Canal+ (N° 264), ont partagé les résultats atteints durant ce parcours avec la presse ce 02 septembre 2022.

« Le bébé est né, a commencé par faire ses pas, réagit à des appels », et grandit dans un monde où il n’existait pas. Ces propos viennent du promoteur de SOS DOCTEUR TV, docteur Serge Michel Kodom qui se réjouit du bilan des deux ans. « Nous avons passé les deux années avec un personnel médical, un personnel journaliste associé à des communicateurs qui ont accepté travailler en synergie pour que justement nous puissions travailler l’information sanitaire et la rendre publique. Aujourd’hui les retours que nous avons démontrent que l’idée de départ, faire de cette télévision une chaîne 100% thématique est une satisfaction », a-t-il commenté.

SOS DOCTEUR TV, d’après son promoteur, durant ses deux ans d’existence, est arrivée à obtenir les agréments nécessaires pour émettre sur les différents bouquets et même sur le bouquet Canal+. « Je pense que vraiment c’est de l’audace qui a payé, ce n’était pas évident. On s’est jeté à l’eau et avec la conviction qu’il y a quelque chose qui manque au paysage médiatique togolais et africain », a souligné Dr Serges Michel Kodom.

En effet, la chaîne diffuse aujourd’hui plus de 20 émissions de façon continue 24H/24 et exclusivement en lien avec la santé. Plus de 2500 numéros déjà enregistrés avec plus de 350 professionnels de la santé. Des prouesses qui se réalisent malgré quelques difficultés en mobilisation de ressources (matérielles et financières).

Des perspectives

Faire connaître davantage la chaîne par la population togolaise afin qu’elle bénéficie des informations utiles diffusées sur la chaîne, nouer de nouveaux partenariats stratégiques, et créer des clubs représentatifs de la télé dans les différentes villes du pays. « La population doit savoir que c’est une aubaine pour elle d’avoir une télé qui traite de la santé », a indiqué Dr Kodom.

Par ailleurs, la chaîne, qui a une vision panafricaniste, va diffuser, à partir du mois d’octobre prochain, une émission 100% en anglais produite par une équipe mixte du Ghana et du Togo. Une option également pour soutenir la vision des autorités togolaises qui ont fait adhérer le pays au Commonwealth.