La 5è édition de la revue annuelle des réformes de l’UEMOA ouverte à Lomé

0
228
UEMOA
Assoukou Raymond Krikpeu, Représentant Résident de la Commission de l’UEMOA au Togo

Lomé abrite la 5e édition de la revue annuelle des réformes politiques, programmes et projets communautaires de l’espace UEMOA. Il ressort de cette rencontre que le taux moyen global de mise en œuvre des réformes est passé à 69% contre 62% en 2017 à l’échelle de l’Union. Soit un accroissement de 7 points de pourcentage.

Cette revue annuelle est placée sous la présidence des premiers ministres et sous la tutelle des ministres en charge des finances. Elle a pour objectif de favoriser l’accélération de l’application de toutes les réformes au sein de l’union dans un souci permanent de l’intégration régionale. La rencontre de Lomé, permettra alors de faire le point sur le niveau d’application des reformes communautaires.

Le Togo se réjouit donc de cette démarche. L’état de mise en œuvre des réformes dans le pays s’est beaucoup amélioré avec un taux d’application de l’ensemble des reformes atteignant 64% et celui des programmes avec une exécution de 57%. Pour le représentant du ministre des finances kossi Tofio, « le gouvernement reste convaincu que c’est par les reformes que nous améliorons notre gouvernance quotidienne tant au niveau des affaires publiques que privées. »

Le Représentant Résident de la Commission de l’UEMOA au Togo, Assoukou Raymond Krikpeu a rappelé que de nombreux défis restent à relever. Il s’agit entre autres du déficit d’énergie et d’infrastructures, les faiblesses des échanges intracommunautaires, la libre circulation des personnes et des biens. La migration clandestine et le sous-emploi sont entre autres facteurs qui  fragilisent l’économie dans l’union communautaire.

Cette 5e édition de la revue annuelle des réformes de l’UEMOA à Lomé, se déroule jusqu’au 23 octobre prochain.

Bassane RAMINA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 + neuf =