A Aného, les ‘’Amazones’’ se bousculent pour le ‘’Trophée’’

0
176

La 1ère édition du concours culinaire ‘’Le Trophée des Amazones’’ a démarré ce lundi 22 août 2022 à Aného en présence d’éminentes personnalités dont le maire de la ville, Alexis Aquereburu et des cheffes cuisinières.

Les amatrices ont ouvert la compétition ce premier jour avec la présentation des nourritures très diversifiées. Des légumes, des fruits, du poisson, de la crevette, des farines , tomates, piments, épices…Tout est mis à la disposition de ces Amazones pour concocter un plat à leur volonté et sublimer les membres du jury.

Il a fallu un peu plus de deux heures pour que les 14 candidates assistées d’un commis ne soient toutes prêtes. Tour à tour, elles sont passées devant les membres du jury pour présenter les réalisations : entrée, résistance et dessert. Une étape inévitable où la candidate explique la composition de ses plats, l’origine et les touches y apportées. Le jury, composé d’éminentes professionnelles et d’autres acteurs, ont goûté et noté chaque plat servi.  Au rang d’eux,  on peut citer, entre autres, Ghislaine Arabian, cheffe étoilée du Guide Michelin, Olivia de Souza, Marraine du Festival la Marmite, Vivi Adjamagbo, promotrice du restaurant Vivi Royale et de Edwige Atayi, directrice de la boulangerie Le croustillant à Lomé et marraine du « Trophée des Amazones ».

Les candidates sont notées sur la façon de travailler, l’hygiène, la technicité, le goût, le respect du thème (Méli Mélo de la Mer ), la présentation et le comportement en équipe. En effet, l’initiative constitue, selon Nathalie Essie Hovor Dubois, promotrice du ‘’Trophée des Amazones’’, une réelle opportunité de mettre en avant le patrimoine culinaire local et remettre la gastronomie africaine à l’honneur. « C’est aussi un cadre pour véhiculer les vertus de partage, de la rigueur, de l’excellence et de la solidarité », a-t-elle ajouté. A rappeler que le concours se poursuit demain avec les professionnels qui, contrairement aux amatrices, évolueront dans la pâtisserie. Les lauréats des deux catégories gagneront 200 000FCFA et 300 000 CFA respectivement pour l’amatrice et la professionnelle. Par ailleurs, ils auront le billet pour participer au concours international Cuillère d’or en novembre prochain.

Cette initiative portée par l’association éponyme est dédiée aux femmes, amatrices et professionnelles de cuisine pour exprimer leurs talents culinaires.