A Chatham House à Londres, Faure Gnassingbé plaide pour la paix en Afrique de l’ouest

0
222

Le président de la République, Faure Gnassingbé a animé mardi 4 juin une conférence à l’Institut royal britannique de politique étrangère, plus connu sous le nom de Chatham House sur la situation sécuritaire en Afrique de l’ouest et le rôle du Togo. Le Chef de l’Etat a aussi lors de son séjour échangé avec des personnalités au rang desquelles, Harriet Baldwin, membre du parlement britannique et ministre d’État pour l’Afrique au ministère des Affaires étrangères et du Commonwealth.

Devant un auditoire composé de nombreuses personnalités du monde diplomatique, des affaires et de la société, ainsi que d’amis du Togo, le chef de l’État a évoqué un contexte régional marqué par la méridionalisation de la menace terroriste.
« Au regard de la persistance de l’insécurité dans le Sahel et de la contamination qui affecte progressivement les États côtiers, SEM Faure Gnassingbé a plaidé pour une prise de conscience générale et une réponse concertée et coordonnée », souligne un communiqué de la présidence de la république.

L’exposé du chef de l’État togolais devant le Royal Institute en présence du professeur Carlos Lopez, a notamment insisté sur la nécessité du maintien d’un cadre de coopération avec les partenaires en mettant davantage l’accent sur les relations commerciales et l’investissement dans les secteurs créateurs d’emploi car « la croissance inclusive et la prospérité partagée sont les meilleurs remparts à la radicalisation et à l’extrémisme violent ».

A la sortie de sa séance de travail avec M. Gnassingbé, M. Andrew Rosindell, député du Parlement de Romfort et porte-parole du groupe des députés et des hommes d’affaires, s’est félicité de la qualité des échanges et a apprécié les initiatives en cours pour renforcer les liens de coopération qui existent déjà entre le Togo et le Royaume Uni.
« Il s’agit d’une coopération véritable et cela ne se fait pas sans le secteur privé qui est tout de même le cœur de nos activités, d’où la présence des représentants du secteur privé à la réunion de ce matin», a relevé M. Rosindell. Il a ajouté que le Togo et le Royaume Uni ont davantage de relations de coopération à favoriser également entre leurs deux Parlements. « Quant à moi, le Togo devrait justement adhérer au Commonwealth », a-t-il conclu.
Ce mercredi, Faure Gnassingbé a présenté le Plan national de développement lors de la 5ème édition du débat annuel d’Invest Africa.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatorze − sept =