Affaire Ornella Laine : des morguiers chargés de la réception et de dépôts des corps au CHU Sylvanus Olympio sanctionnés

0
1021

C’est un fait divers qui a bouleversé et révolté l’opinion publique. Une jeune femme de 29 ans partie pour accoucher de son troisième enfant,  est décédée vendredi dernier avec son bébé,  abandonnée par le personnel médical  sur le plateau d’où elle est tombée face et ventre contre terre au CMS de Wétrivikondji.  Alors que tout le monde s’attendait à des sanctions contre les auteurs de cette négligence mortelle, c’est finalement contre des  …morguiers qu’elles furent prises. 

Son histoire a ému les Togolais. Ornella Laine, une jeune mère de 29 ans s’était rendue vendredi dernier au CMS de Wétrivikondji pour accoucher. Ignorée pendant de longs moments  par le personnel médical, elle tomba face et ventre contre terre du plateau sur lequel elle était installée. Evacuée d’urgence vers le CHU Sylvanus Olympio dans un état quasi comateux, elle traînera à même le sol pendant de longues heures avant d’être prise en charge. Trop tard puisqu’elle et son bébé n’y survivront pas.

Ce fait divers qui, malheureusement  est devenu presque banal dans les centres de santé du pays, a révolté les internautes. Ils ont    lancé une vaste mobilisation sur les réseaux sociaux pour dénoncer l’absence d’empathie et de conscience professionnelle dont peut faire montre le personnel soignant. Tandis que le Gouvernement assurait par la voix de son porte-parole qu’une enquête interne était diligentée pour situer les responsabilités, des associations comme celle des sages-femmes du Togo (ASSAFETO) faisait quant à elle part de sa  tristesse et promettait de  faire la lumière sur l’affaire.

De fait, à ce jour, aucune sanction officielle n’a été annoncée contre les soignants présents lors du drame au CMS de Wétrivikondji ou CHU Sylvanus Olympio. Seuls les sieurs Abongo Anala  et Adjé Kouaké, morguiers au CHU précité ont  été sanctionnés. Le premier,  « pour avoir fait preuve d’inconscience professionnelle notoire et de manquement caractérisé aux règles et procédures en vigueur, au service de la morgue, en percevant une somme de 50.000 FCFA pour l’extraction du fœtus de la défunte Ornella Laine, et la formalisation du corps en transit de cette dernière dans ledit service. » Le second, pour s’être rendu complice d’un tel acte. Aussi, écopent-t-ils tous les deux  d’une exclusion temporaire de fonctions d’une durée de 3 mois, d’un retard d’avancement de 2 échelons. Ils sont  par ailleurs sommés de rembourser les 50.000 FCFA perçus. La note de service indique qu’en cas de nouvelle faute professionnelle, les intéressés seront  purement et simplement licenciés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

14 − 7 =