Anticiper le coup d’après

0
1092
serment
Faure Gnassingbé prêtant serment

Avec la prestation de serment de Faure Gnassingbé le 03 mai dernier, la séquence politico-institutionnelle des élections est désormais derrière-nous. En dépit des soubresauts que peuvent tenter d’initier les spécialistes des combats d’arrière-garde et de la guérilla politique virtuelle.

Même si cela n’induit pas que la vie politique dans les prochains mois ne devrait pas être animée ou encore que les oppositions  sont réduites au silence, il importe que le pays retrouve un brin de normalité. Ou essaie tout de même, dans un contexte de pandémie mondiale.

En effet, cela fait plusieurs mois déjà que le COVID-19 a commencé sa  course folle  à travers la planète, semant désolation partout et impactant l’activité économique.  Si le Togo, à l’instar de la quasi-totalité des pays du continent semble pour l’heure relativement épargné par le niveau du décompte macabre, les autorités publiques ont l’impérieux devoir d’anticiper le coup d’après.

Car, au sortir de cette crise sanitaire, le risque d’une crise économique est bien réel, avec son corollaire d’implosion sociale.  La plupart des entreprises, pour celles qui n’ont pas simplement fermé leurs portes, tournent au ralenti.

Les chiffres d’affaires, pour la quasi-totalité d’entre-elles sont en chute libre et inexistantes pour les secteurs comme l’hôtellerie, la restauration, les loisirs etc…. Plus de 90% d’entre elles recourraient au chômage technique.

Autant dire que nous sommes à la veille d’importantes difficultés pour notre secteur privé, notamment pour les PME-PMI, maillon essentiel de notre économie. Comme pour les couches les plus vulnérables de notre société, des mesures d’accompagnement et de soutien ont été annoncées à leur profit.

Il importe qu’elles soient renforcées et amplifiées, autour d’un dialogue permanent public-privé. Car si les professionnels de santé sont, à juste titre,  applaudis et célébrés en héros  pour leur engagement à nous sortir de la  crise sanitaire, celle qui suivra ne pourra être vaincue que grâce à celles  qui créent les richesses et de la valeur : les entreprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

20 − 5 =