Après 24 heures de garde à vue, Me Célestin Agbogan recouvre la liberté

0
1476

Après 24 heures de garde à vue au commissariat de Tsévié, Me Célestin Agbogan a recouvré en cette fin de matinée la liberté. Le président de la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) avait provoqué dans cette ville un accident de la  circulation ayant entraîné des blessés, alors qu’il conduisait  sans  permis de conduire et que son véhicule n’était pas assuré.

Certaines voix, dont celle de l’avocat d’Agbéyomé Kodjo, Me Robin Binsard avait dénoncé dans un tweet une tentative «  de faire taire une voix forte du barreau de Lomé ».  «  Ridicule » a-t-on commenté à la Direction générale de la police nationale. «  Lorsque vous conduisez sans permis de conduire et sans assurance et que votre véhicule cause des dommages corporels, il n’y a aucune arrière-pensée politique à ouvrir contre vous une procédure » ajoute notre source.

De fait, la procédure reste en cours.  Me Agbogan risque une amende d’un million à deux millions FCFA et une peine d’emprisonnement d’un à trois ans. Une délégation de la LTDH lui avait rendu visite en début de matinée et assuré que l’état des blessés était stable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

six + dix-neuf =